Initiative « Énergie durable pour tous » (SE4ALL) : L’Afrique de l’Ouest en progrès

01/04/2015
Share |

En partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD), le Centre pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEREEC) a organisé un atelier de travail sur le suivi du développement des plans d'action nationaux des énergies renouvelables , de l’efficacité énergétique, outre ceux relatifs  à l’Initiative  « Énergie durable pour tous » (dite SE4ALL par acronyme en anglais), les 24 et 25 mars 2015 à Abidjan, au siège de la BAD.

Cette rencontre faisait suite à l'atelier régional organisé il y a tout juste un an à Abidjan, qui avait lancé le processus de développement de ces plans d'action nationaux des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique ainsi que de SE4ALL. L’objectif, cette fois,  était d’analyser les progrès qu’avaient accomplis chaque pays en la matière, de renforcer les capacités des participants sur le développement des scénarios engagés et de leurs objectifs et de créer une plate-forme d’appui technique, qui permette de travailler ensemble sur la réalisation de plans d'actions de qualité pour le secteur de l’énergie.

L'événement a réuni les responsables du secteur de l'énergie des États membres de la CEDEAO, les points focaux nationaux de SE4ALL, les consultants respectifs de chacun des États membres de l’initiative, outre de nombreux partenaires internationaux. Alex Rugamba, directeur du Département énergie, environnement et changement climatique de la BAD, a ouvert la l’atelier, au côté de Koffi N’dri représentant du ministre du Pétrole et de l’Énergie de Côte d’Ivoire, et celui de Hyacinth Elayo du CEREEC,  en affirmant : « l’initiative SE4ALL est importante pour que l’Afrique continue à s’engager sur la voie des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique ». Et d’insister : « Garantir l’accès à  tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable est d’ailleurs le septième objectif pour le développement durable de 2015 à 2030 ».

La rencontre a été l’occasion de faciliter les échanges régionaux et la coopération entre les États sur les processus d'élaboration des plans d'actions, mais également de consieller ceux-ci sur le développement de leurs agendas d’actions respectifs pour SE4ALL, en tenant compte des dernières avancées. En effet, les résultats de l’atelier SE4ALL organisé par la plateforme africaine en janvier 2015 sur l’avancement des pays africains, ont été communiqués aux États membres de la CEDEAO, s’agissant notamment de l’assurance de la qualité des agendas d'actions SE4ALL, lds prospectus d’investissement ainsi que du suivi des plans d’investissements. L’agenda d’action SE4ALL est un document national, qui a trois objectifs liés : l’accès universel à l’énergie ; le doublement de la part des énergies renouvelables ; et le doublement du taux global d’amélioration de l’efficacité énergétique. 

La plateforme africaine de SE4ALL (SE4ALL Africa Hub en anglais), qui a appuyé cet atelier, est hébergée par le Département énergie, environnement et changement climatique de la BAD, en partenariat avec la Commission de l’Union africaine, l’Agence de planification du NEPAD et le PNUD