Surmonter les défis liés à la crise énergétique qui frappe actuellement les Comores

Share |

Date: 25/03/2015
Lieu: Abidjan, Cote d'Ivoire

La BAD organise une réunion de haut niveau le 25 mars à Abidjan, en Côte d’Ivoire

La BAD coorganise une réunion de haut niveau avec le gouvernement des Comores et les principaux partenaires techniques et financiers.

Entre autres questions cruciales  qui seront examinées, le déficit énergétique colossal des Comores  devant  être résolu pour permettre la réalisation du potentiel de croissance du pays, car il constitue un obstacle majeur à son développement socioéconomique. Le niveau exorbitant des coûts de production et l’inefficacité de l’organisation sectorielle sont autant de problèmes structurels à l’origine de la crise qui touche le secteur de l’énergie comorien. Les Comores sont le pays d’Afrique au plus fort taux de perte d’énergie et au plus faible taux de recouvrement des coûts. Selon les estimations, 48 % de l’électricité produite est perdue et 33 % seulement de l’énergie vendue est effectivement payée.

Il est urgent de surmonter le défi énergétique pour pouvoir doter le pays en services de base. Des réformes sectorielles sont en cours. Par ailleurs, la décision de la Banque africaine de développement de se concentrer uniquement sur le secteur de l’énergie dans sa stratégie pays pour la période 2011-2015 illustre les efforts déployés pour faire évoluer la situation. Toutefois, toutes ces mesures ne suffisent pas.

Le vice-président et le ministre des Finances de l’Union des Comores, des représentants des secteurs public et privé, des donateurs comme la Banque mondiale, la Banque islamique de développement et le président de la BAD étudieront ensemble les thèmes et les questions stratégiques, afin de développer de façon durable le secteur énergétique du pays.