La Journée mondiale 2009 de lutte contre la désertification - "La conservation de la terre et de l'eau = assurer notre avenir commun"

Share |

Date: 17/06/2009
Lieu: Journée mondiale
Desertification

La désertification, la dégradation des terres et la sécheresse menacent la sécurité des personnes, en les privant de leurs moyens de vie - en les privant de nourriture, de l'accès à l'eau, des moyens pour soutenir les activités économiques, et même de leur maison. De politiques mal conçues ou appliquées, et les changements climatiques, mettent plus de pression que jamais sur le sol. Lorsque l'approvisionnement en eau et la sécurité alimentaire ne peuvent être garantis, les gens migrent souvent vers les zones où ils pensent qu'ils pourront mieux subsister. Selon les estimations les plus récentes, le nombre de personnes déplacées pour des raisons environnementales se situe entre 17 et 24 millions de personnes. Il est prévu que, pour la période allant jusqu'en 2050, il y aura 200 millions de personnes déplacées pour causes environnementales.

Cette menace met particulièrement en danger le continent africain, car plus de deux tiers de celui-ci est constitué de déserts ou de terres arides et le processus de dégradation des terres est loin d'être contenu : les zones arides et semi-arides en Afrique sub-saharienne vont augmenter de 60 à 90 millions d'hectares d’ici 2090, en fonction de l'évolution des modes de précipitations et de la désertification. Cela implique des pertes de recettes de 26 % pour les terres arides en Afrique sub-saharienne, d’ici 2060, représentant environ US $ 26 milliards de dollars (en termes constants de 2004). Cela équivaut aussi à trois quarts des transferts d'aide à la région.

C'est pourquoi l'implication de la Banque africaine de développement est particulièrement importante, afin d’inverser cette tendance négative. Récemment, la Banque a effectué une revue de portefeuille pour quantifier la valeur de ses investissements et évaluer leur contribution à la réalisation des stratégies et des objectifs établis en vertu de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification, TerrAfrica, le Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le Programme intégré pour le développement de l’agriculture en Afrique, et le Programme d'action pour l'environnement.