Le FAD finance des petites exploitations agricoles au Kenya

31/05/2006
Share |

Tunis, 31 mai 2006 – Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) a approuvé un prêt et un don, respectivement de 22,98 millions et 1,15 million d’UC, soit un montant total de 35 millions de dollars pour financer le projet d’amélioration du rendement des petites exploitations agricoles de Kimira-Oluch au Kenya.

Les objectifs du projet sont de développer des techniques d’irrigations durable,  en  tenant compte de la préservation de l’environnement dans les districts de Rachuonyo (site de Kimira) et de Homa Bay (site de Oluch), dans la Province de Nyanza, le long des rives du lac Victoria,  d’accroître les revenus des ménages et d’assurer la sécurité alimentaire grâce à la culture.

Le projet comprend trois composantes: (i) La construction et gestion des systèmes d’irrigation comprenant deux sous-composantes, notamment constitution des associations d’utilisateurs de l’eau d’irrigation (AUEI) et la construction de l’infrastructure d’irrigation ; l’atténuation de l’impact sur l’environnement et la supervision de la construction des systèmes d’irrigation. (ii) La commercialisation et la vulgarisation, comprenant trois sous composantes: l’appui aux agriculteurs ; l’appui aux vulgarisateurs et l’établissement de liens commerciaux ; et (iii) la coordination et gestion du projet. Le renforcement des capacités des prestataires locaux de services permettra d’assurer un soutien durable aux agriculteurs.

Le coût du projet est estimé à 27,77 millions d’UC. Le prêt FAD servira à financer la construction des ouvrages du système d’irrigation et la constitution des associations d’utilisateurs d’eau, l’appui à la commercialisation et à la vulgarisation, l’appui à la gestion du projet et des dépenses renouvelables. Le don FAD servira à financer les coûts des mesures d’atténuation de l’impact sur l’environnement et du suivi, ainsi que des infrastructures sanitaires et sociales pour réduire l’incidence des maladies d’origine hydrique.

Le projet sera exécuté dans les districts de Rachuonyo comptant au total 400.000 ménages. Près de 40 % des ménages sont dirigés par des femmes, au sein d’une société régie par le système des "anciens du clan" revêtant de l’importance pour la mobilisation des villageois et le règlement des conflits, "les anciens" étant considérés comme les principaux représentants des villages.

Les opérations de la BAD au Kenya ont démarré en 1967. A ce jour, le volume cumulé des approbations de la BAD en faveur du pays s’élève à 698 millions d’UC. Les décaissements se chiffrent à 447 millions d’UC.

* 1 UC =  US $ 1.44085 as at 30/04/2006


Contact

Magatte Wade Téléphone: +216 71 10 22 44