La BAD et le Tchad signent deux accords de dons pour le renforcement des capacites et des etudes sur l’agriculture

11/09/2009
Share |

Tunis, 10 Septembre 2009- Le vice-président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), chargé des opérations sectorielles,  M. Kamal El Kheshen, et le Ministre tchadien de l’agriculture, M. Mbailou Naimbaye Lossimian ont, jeudi le 10 septembre à Tunis, signé deux protocoles d’accords portant sur deux différents dons, octroyés conjointement par la  Banque africaine de développement et le Fonds africain de développement, des ressources de la Facilité des Etats fragiles, ressources destinées aux assistances techniques à ces pays. 

Le premier don, d’un montant de 450,215.71 unités de comptes (UC) soit environ 706,838.66 dollars EU est destiné  à l’appui budgétaire et  au renforcement des capacités de la direction des ressources humaines et de la formation (DRHF), du ministère de la santé publique . Ce don permettra l’appui institutionnel du ministère de la santé publique, le recrutement de deux consultants et de quatre enseignants en qualité d’assistants techniques. Il permettra également l’appui à l’élaboration de la politique nationale de santé, la réactualisation du plan triennal de formation continue du personnel de la santé, la mise en stage de 30 jeunes médecins, tout en assurant l’évaluation de 20 médecins ayants fini leur stage, la formation des 90 accoucheuses traditionnelles, ainsi que le recyclage en psychopédagogie des enseignants des écoles régionales de la santé.

Le deuxième don d’un montant de 156,745.46 UC, soit  environ 246,090,37 dollars EU, servira à financer la recherche sur la transhumance du Ministère de l’élevage et des ressources animales, qui permettra d’entreprendre des actions d’aménagement  pour sécuriser la mobilité pastorale, réduire les conflits et contribuer à une meilleure connaissance des différents axes de transhumance et de zones de concentration des éleveurs au niveau de l’ensemble du pays aussi bien en année normale qu’en année de crise.

Dans son allocution lors de la cérémonie de signature des dons, le vice-président El Kheshen a remarqué que les deux dons répondent aux objectifs principaux du pilier III de la Facilité des Etats fragiles en visant les secteurs-clés de la santé et de l’élevage, qui sont des priorités nationales touchant la vie de la population tchadienne. << Bien que cette assistance soit la première pour laquelle le Tchad bénéficie de financement dans  le cadre de la Faculté en faveur des  états fragiles, nous espérons que votre pays saura continuer à tirer profit de cet instrument de la Banque qui se veut accessible, afin de pouvoir apporter une réponse rapide à des pays en situation précaire ou difficile et leur permettre d’améliorer le niveau de  vie de leur populations >>, a-t-il affirmé.

Dans sa réponse le Ministre tchadien a exprimé tous les remerciements du gouvernement et peuples tchadiens à la BAD pour l’effort soutenu qu’elle déploie pour aider le Tchad et s’est félicité du progrès accompli. <<La BAD a été toujours présente à nos cotés pour accompagner le gouvernement  à relever le défi du développement et de lutte contre la pauvreté.>>  

En effet, depuis 1974, année de démarrage de ses interventions au Tchad, le Groupe de la Banque africaine de développement  a financé 70 opérations totalisant un volume d’engagements nets d’environ 400 milliards de Francs CFA sous formes de prêts et dons. A ce jour, les opérations de la BAD en cours d’exécution à ce pays sont au nombre de 17, dont 5 opérations multinationales, pour un engagement net d’environ 125 milliards de Francs CFA avec un taux de décaissement de près de 20 %.

Pays enclavé, couvrant un vaste territoire de 1 284 000 km2, le Tchad est caractérisé par une végétation de steppes, des aléas climatiques. <<Le contexte actuel du pays est caractérisé  par la volonté de poursuivre un développement accéléré des deux secteurs sensibles et pertinents d’intervention de la Facilité des Etats fragiles qui touchent plus de 40 % de la population tchadienne>>, le Ministre Lossimian a confié après la signature.

La signature s’est déroulée en présence de M. Korsaga Frédéric Assompti, administrateur BAD pour le Tchad et de Mme. Margaret H. Kilo, Chef d’Unité des Etats fragiles ainsi que la délégation tchadienne composée en outre de Messrs : Adoum Younousmi, Ministre des infrastructures et des transports, Issaka Abderaman Haggar, coordinateur de Programme national de sécurité alimentaire , Issa Mardo directeur général adjoit des ressources extérieures et de la programmation Paul Francis Ngaradoumri, inspecteur général au Ministère de l’Agriculture, et Abbé Madi Dabbeye, coordinateur national du Projet de production cotonnière et vivrière dans la zone soudanienne (PCVZ).

*1 UC = 1. 57 US EU au 9 septembre 2009