La BAD et d’autres partenaires soutiennent le secteur de l’eau au Mali

25/04/2013
Share |


Une Table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Projet d’Alimentation en Eau Potable de Bamako s’est tenue les 18 et 19 avril 2013  à Bamako. La rencontre a noté une avancée significative dans la préparation du projet au plan technique, environnemental et institutionnel.  

Les discussions ont également permis de s’assurer de l’engagement des principaux bailleurs à participer à sa mise en œuvre  et de convenir avec les autorités  gouvernementales  et les partenaires des prochaines étapes dans les instructions respectives du  projet.

Ce projet est prioritaire  et emblématique de par sa taille et le nombre de bailleurs qui y participent. Il est d’autant plus important qu’il vise, à terme,  à la résolution du problème de l’approvisionnement en eau potable du grand Bamako. Le projet permettra une production additionnelle de 144 000 mètres cube/jour.  Un projet  d’autant plus urgent que le stress hydrique au niveau de la ville a été exacerbé par la situation de crise que le pays vit en ce moment.

La rencontre a été  coprésidée par la Représentante Résidente de la BAD au Mali et Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers (PTFs), Hélène N’Garnim-Ganga. Elle était  la suite logique d’un processus de partenariat qu’entretient le Gouvernement avec les PTF pour la relance de ce projet.

Outre, la BAD, une dizaine de bailleurs de fonds y ont participé. Ce sont la Banque Européenne d’Investissement, l’Agence Française de Développement, l’Union Européenne, la Banque Islamique de Développement, la Banque Ouest Africaine de Développement, la Banque mondiale, l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine et la Coopération italienne.