« Le " Fonds Afrique 50 " pour construire l’Afrique de demain », déclare le président de la BAD, Donald Kaberuka

23/05/2014
Share |

La conférence de presse clôturant les 49èmes Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) à Kigali a encore une fois donné, le 23 mai 2014,  l’opportunité au président Donald Kaberuka de revenir sur le concept du ‘’Fonds Afrique 50’’.

Selon Kaberuka, le ‘’Fonds Afrique 50’’ est un concept simple adopté après douze mois de préparation et qui repose sur la mobilisation des épargnes africaines pour financier les infrastructures sur le continent’’.

‘’Pendant longtemps, nous  avons dépendu des financements extérieurs pour financer nos infrastructures. Il s’agit maintenant pour la Banque africaine de développement de mobiliser les épargnes africaines souveraines -  estimées actuellement à 1000 milliards de dollars -  pour  construire l’Afrique de demain », a indiqué Kaberuka.

Les Gouverneurs de la BAD ont donné leur approbation pour la création du Fonds et ont accepté de débloquer 30 millions de dollars pour entamer ses  études de faisabilité. Selon Kaberuka, le but ultime est de porter à 1 milliard de dollars, le budget du ‘’Fonds Afrique 50’’.  Et de préciser que le Fonds est également ouvert aux épargnes extérieures.

Sur le sens  du thème des Assemblées annuelles 2014 de la BAD, à savoir ‘’Les 50 prochaines années : l’Afrique que nous voulons’’, Kaberuka  a dit que ce qui est important de retenir dans le thème des Assemblées  est le type de planification à mettre en œuvre r pour arriver à  continent prospère.