Le Groupe de la Banque africaine de développement nomme Marie Laure Akin-Olugbade responsable pays au Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique de l’Ouest

24/11/2016
Share |

La Banque africaine de développement vient de nommer Marie-Laure Akin-Olugbade au poste de responsable pays, au Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique de l’Ouest, à compter du 1er décembre 2016. La création du Bureau du développement régional et de prestation de services pour l’Afrique de l’Ouest s’inscrit dans le cadre du nouveau modèle opérationnel de la Banque, qui vise à accélérer la mise en œuvre de ses activités et la réalisation d’impacts sur le développement en Afrique. En sa qualité de Responsable pays, un nouveau poste de direction à la Banque, Mme Akin-Olugbade sera chargée de superviser la gestion des représentants résidents et des opérations de portefeuille-pays dans des pays clés, et sera adjointe du Directeur général dans la gestion globale des opérations du bureau régional.

Marie-Laure Akin-Olugbade, de nationalité camerounaise, est une experte chevronnée de la finance et du développement, riche d’une expérience pertinente de 25 ans à des postes stratégiques, techniques, opérationnels et d’encadrement d’une complexité et d’une responsabilité sans cesse croissantes. Elle a obtenu de bons résultats dans le pilotage d’initiatives complexes et novatrices, d’investissement et de dialogue sur les politiques avec des clients des secteurs public et privé, divers partenaires et parties prenantes.  

Elle est actuellement représentante résidente de la Banque au Ghana, chargée de l’élaboration, de la coordination et de la mise en œuvre de la stratégie de la Banque et de son programme de travail connexe. Elle a joué un rôle décisif dans l’appui à l’initiation et la réalisation d’une augmentation de 100  % des prêts de la Banque au secteur privé du Ghana. Elle dirige des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles de professionnels de haut niveau, et supervise les opérations de prêt et hors prêt d’une valeur de 1 milliard de dollars, avec un accent particulier sur le transport, l’énergie et l’agriculture.

 

En outre, elle est actuellement la coordonnatrice des plateformes régionales de partenariat public privé de la Banque. Elle a passé les 20 premières années de sa carrière à des postes relevant des domaines de la finance et de la trésorerie au sein de la Banque africaine de développement.

Elle a été chef de division au Département de la trésorerie, où elle a supervisé l’élaboration de nouveaux produits financiers, l’innovation financière et les services de gestion des risques. Elle a directement participé à la structuration financière de transactions innovantes phares, dont un prêt en naira d’un montant équivalent à 85 millions de dollars en faveur du premier projet de route à péage de la ville de Lagos en partenariat public-privé, une garantie de 10 millions de dollars à l’appui de réformes aux Seychelles pour l’échange international d’euro-obligations (restructuration de la dette), et un prêt à l’appui de réformes de 1,5 milliard de dollars au Botswana, qui était le premier prêt de la Banque à ce pays en 17 ans.

 

Elle était principalement chargée des émissions obligataires sur les marchés de capitaux africains, et a renforcé ses capacités de structuration financière en monnaie locale africaine pour le financement de transactions et la promotion du développement des marchés des capitaux africains. Elle dirigé l’équipe de la Banque qui a élaboré le guide africain des produits dérivés et à revenu fixe publié en 2010. Auparavant, elle était une négociatrice de titres à revenu fixe, avec une solide expérience en trésorerie, qui a contribué à la réalisation du revenu des placements de la Banque.  

Marie-Laure Akin-Olugbade est diplômée d’une Maîtrise en économie appliquée et de gestion de l’Université Paris-Dauphine, France, et de l’Université de Panthéon-Sorbonne, France

En la nommant à ce poste, le président de la Banque africaine de développement,  Akinwumi Adesina, a indiqué que: «Mme Marie-Laure Akin-Olugbade a géré des opérations complexes des secteurs public et privé, et apporte une riche expérience dans le domaine des partenariats public-privé. Sa connaissance approfondie des opérations, du secteur privé et des marchés des capitaux seront d’une très grande utilité pour aider la Banque à accélérer la mise en œuvre de ses opérations en Afrique de l’Ouest. »