Le Fad soutient les réformes économiques et la bonne gouvernance au Burundi

08/12/2004
Share |

Le programme de réformes économiques du Gouvernement couvre les composantes suivantes: la réintégration des sinistrés du conflit et des groupes défavorisés dans le circuit économique ; l’assainissement du cadre macro-économique ; le désengagement de l’Etat du secteur productif ; et le renforcement de la bonne gouvernance.

Ce programme a obtenu le soutien du Conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) qui a approuvé le 8 décembre 2004 à Tunis, l’octroi au Burundi, d’un prêt de 6,720 millions d’Unités de compte (UC) *, équivalant à 10,08 millions de dollars EU et un don de 1,5 million d’UC, équivalant à 2, 25 millions de dollars EU, soit au total 12,33 millions de dollars EU.

Le PAREG, soutenu par le FAD sur la période 2005-2006, permettra d’assainir le cadre macro-économique par des mesures appropriées en matière de politique budgétaire, monétaire et de change; de promouvoir la bonne gouvernance à travers la réforme d’une part, de la Fonction publique et d’autre part des institutions de contrôle interne et externe de la gestion des ressources publiques.

Pour soutenir le Gouvernement dans l’exécution du programme, un appui institutionnel financé par le don du FAD sera mis en place. Il est destiné principalement à renforcer les capacités techniques et l’efficacité des institutions qui contribuent à assurer la bonne gouvernance.

Les opérations du Groupe de la BAD au Burundi ont débuté en1974. A ce jour, les engagements du Groupe s’y élèvent à 375 millions de dollars EU pour 43 opérations.

Le projet en bref

- Titre du programme: Programme d’Appui aux Réformes Economiques et à la Gouvernance (PAREG) 2005-2006

- Organe d'exécution: Ministère des Finances

- Sources de financement: FAD, FMI, IDA, France, Union européenne

- Acquisition des biens et services: Les ressources du prêt FAD serviront au financement des importations de biens et services autorisés. L'acquisition des biens d’importation dans le cadre du prêt se fera conformément aux règles et procédures du FAD;

o Les importations éligibles, relevant du secteur privé ou des entreprises publiques de type commercial, seront régies par les normes commerciales admises au Burundi et acceptables par le FAD ;

o Les importations d’un coût égal ou supérieur à 500 000 UC relevant du secteur public seront acquises par appel d'offres international et pour celles dont le coût sera inférieur à 500 000UC, leur acquisition fera l’objet d’une demande préalable de consultations de fournisseurs, à l’échelon international.

o -Quant aux ressources du don, toute acquisition de biens et services financés par le FAD se fera, conformément aux règles de procédure du FAD.

1 UC = 1, 49878 dollar EU au 1er novembre 2004

Media contact:

Martin Kakra-Kouame

E-mail: m.kakra-kouame@afdb.org

Tél.: +216 71 10 23 96

Fax: +216 71 10 37 52


Contact

Martin Kakra-Kouame Téléphone: +216 71 10 23 96 Fax: +216 71 10 37 52