La Facilité africaine de soutien juridique appuie le Bénin dans la promotion de son secteur minier

Share |

De: 18/01/2016
A: 29/01/2016
Lieu: Dakar, Senegal

La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF), en partenariat avec le gouvernement du Bénin, organise actuellement un atelier de renforcement des capacités afin d’appuyer l’amélioration de la gouvernance en vue d’une meilleure gestion du secteur minier du pays. Cette formation de dix jours se déroule à Dakar, au Sénégal, du 18 au 29 janvier 2016.

Participent à cet atelier des représentants des ministères et des institutions impliqués dans des négociations d’accords miniers.

Dans le cadre de cette formation, les participants étudient différents accords miniers déjà en vigueur afin de mieux comprendre les obligations de chaque partie. Ils doivent également aborder les problématiques et les enjeux majeurs spécifiques aux contrats miniers.

L’ALSF a notamment été créée dans le but de réduire l’asymétrie existant entre les compétences des Etats africains et celles des investisseurs internationaux en matière de négociation de transactions commerciales complexes se rapportant aux ressources naturelles et aux industries extractives.

Selon Maude Vallée, Conseillère juridique principale de l’ALSF, l’approche participative adoptée pour cette formation vise à impliquer pleinement les participants dans le processus d’apprentissage.

« Cet atelier a été mis en place afin de donner aux participants les outils nécessaires leur permettant de mieux conseiller et mieux représenter leurs gouvernements lors de négociations futures. Nous souhaitons qu’un plus grand nombre d’experts africains prennent part à la négociation de transactions commerciales complexes », ajoute-t-elle.

Cet atelier de formation fait partie des nombreuses interventions menées par l’ALSF relevant de son pilier relatif au renforcement des capacités, dont l’objectif est d’améliorer les capacités des cadres des gouvernements africains en matière de négociation de contrats et de contentieux.

Le secteur minier est un marché à fort potentiel pour le Bénin. C’est pourquoi le Gouvernement espère accroître ce dernier pour accélérer le développement socio-économique et humain du pays.

L’ALSF est une institution publique internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement. Son objectif est d’accompagner les Etats africains en leur fournissant des services de conseil juridique en cas de contentieux avec des fonds vautours et dans le cadre de négociation de transactions commerciales complexes.