La Bad publie le Rapport africain sur le développement 2007 - Accent sur les ressources naturelles

16/11/2007
Share |

La Bad publie le Rapport africain sur le développement 2007 - Accent sur les ressources naturelles

Le Groupe de la Banque africaine de développement a publié le Rapport africain sur le développement 2007, lors de la conférence économique africaine qui se tient dans la capitale éthiopienne du 15 au 17 novembre 2007. Ce rapport souligne le fait que l’intérêt manifeste dans les ressources du continent est dû à la croissance économique mondiale, surtout en Asie, ainsi qu’à la demande en énergie fossile et en minerais. Cette situation, poursuit le rapport, nous interpelle sur la manière dont le continent peut mieux équilibrer ses ressources pour un développement effectif, au regard de la complexité et des sacrifices à consentir.

«La demande pour les ressources naturelles africaines est forte et croissante, mais l’Afrique a également besoin de ces ressources pour son propre développement », a souligné le rapport.

Le rapport ouvre la voie à un engagement plus proactif des parties prenantes dans la gestion effective des ressources naturelles de l’Afrique.

« En fait, des efforts de collaboration sont nécessaires entre les parties prenantes principales – gouvernements, entreprises, organisations de la société civile et communautés locales –  pour que les ressources naturelles africaines se traduisent en un développement socio-économique plus élargi, en prenant en compte les leçons et l’impact des expériences passées des fluctuations de l’économie », a indiqué le rapport.

Le rapport note également la nécessité de créer des synergies entre les secteurs public et privé, la société civile et les partenaires au développement externes. Il invite à beaucoup d’initiatives telles que l’Initiative pour la transparence de l’industrie extractive, le processus de Kimberley et le mécanisme africain de revue par les pairs, qui doivent être renforcés et appuyés.

Le Groupe de la Banque africaine de développement mène, en collaboration avec d’autres parties prenantes, des actions visant à augmenter l’assistance financière à la gouvernance et à la réforme institutionnelle dans le secteur des ressources naturelles. La Bad apporte également l’assistance technique, le renforcement des capacités, la connaissance et des conseils relatifs aux systèmes fiscaux et réglementaires. Le Groupe de la Bad compte dans ce cadre en faire davantage, en vue de contribuer à mettre fin à la négation sur les ressources naturelles du continent, souligne le rapport.

Le Rapport sur le développement en Afrique 2007 ouvre la voie à une redéfinition du rôle des ressources naturelles dans le développement économique et dans la réduction de la pauvreté en Afrique. Il porte sur les questions cruciales concernant ces potentialités non exploitées et donne lieu à de riches discussions sur la manière de renverser la tendance actuelle.

La publication de ce rapport dans le cadre de la Conférence économique africaine souligne la détermination de la Bad à encourager les économistes travaillant sur les questions de développement du continent, à générer et à diffuser le savoir qui permettra de relever les défis de développement.