Avec sa cote AAA, la Banque est une institution bien perçue dans le milieu financier

13/05/2009
Share |

Dakar, le 12 mai 2008 – Le Groupe de la BAD a tenu une rencontre avec des représentants de la firme Fitch Rating Agency afin d’évaluer l’institution en termes de capitaux, de qualité du portfolio, de ses liquidités et de sa capacité à faire face à la crise.

Le directeur finance et gestion des risques à la BAD, Kodeidja Diallo ; le contrôleur, Charles Boamah ; le directeur trésorier Pierre Van Peteghem ; et le directeur du Secteur privé Timothy Turner ont dirigé les échanges avec le représentant de Fitch, Eric Paget Blanc.

L’évaluation des entités supranationales (dont les banques multilatérales de développement) et les gouvernements est un sujet important pour les investisseurs et le milieu des affaires à la recherche d’informations sur la qualité de crédit des emprunteurs et émetteurs sur le marché financier international.

Cet exercice d’évaluation est entrepris chaque année par quatre sociétés d’évaluation de crédit, soit Fitch, S1P, Moody’s et JCR. Elles évaluent une série d’éléments, dont la capitalisation, le soutien des actionnaires, la qualité des actifs et la gestion du risque ; le politiques financières et les contrôles ; et la gouvernance institutionnelle.

Le maintien d’une capitalisation appropriée pour les opérations actuelles et futures de la Banque est critique pour soutenir l’intégrité financière liée à la cote AAA de la BAD. A cet égard, « la Banque doit continuer à se protéger des risques de portefeuille (actifs trésoriers et actifs liés au développement) grâce à des politiques financières prudentes relativement à la capitalisation, à ses liquidités, et à son effet de levier », explique Kodeidja Diallo.