Le Conseil approuve le document de stratégie pays 2012-2016 pour le Bénin

10/09/2012
Share |

Le conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 7 septembre 2012 à Tunis, le document de stratégie pays (DSP) 2012-2016 pour le Bénin, nouveau cadre de travail pour le renforcement de l'efficacité des opérations de la Banque dans ce pays.

L’adoption du DSP intervient dans un contexte où l'économie béninoise se remet des effets de plusieurs chocs qui ont exacerbé ses contraintes structurelles et ramené le taux de croissance économique annuel moyen, sur les trois dernières années, à 2,8 %, c’est-à-dire en dessous du taux de croissance démographique (3,0%). L’élaboration du DSP intervient parallèlement à la mise en œuvre de la Stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (SCRP 2011-2015).

La stratégie s'articule autour de deux piliers. D’une part, le renforcement des infrastructures de soutien à la production et à la compétitivité – appui au gouvernement dans la relance de l’agriculture, à travers l’aménagement et la mise en valeur des vallées; et accroissement de la compétitivité de l’économie et sa meilleure intégration aux marchés.

D’autre part, la stratégie vise la promotion de la bonne gouvernance économique et financière, nécessaire à la bonne mise en œuvre des politiques de développement.

Le document a, en outre, inscrit au cœur de ses interventions, des thèmes transversaux d’importance, notamment  le genre, l’inclusion sociale, l’emploi des jeunes, l’intégration régionale et l’adaptation au changement climatique. Autant de questions au centre de la Stratégie à long terme du Groupe de la BAD, en cours d’élaboration.

Le DSP 2012-2016 pour le Bénin permettra une meilleure articulation entre les actions de la Banque dans le pays et le document de stratégie d’intégration régionale (DSIR) pour l’Afrique de l’Ouest sur la période 2011-2015. En outre, le DSP offre l’opportunité d’une prise en compte plus appropriée de questions essentielles en matière de politiques de développement du pays, en particulier la résilience au changement climatique.

Fruit de larges consultations et d’un processus participatif, incluant toutes les parties prenantes au développement du Bénin (gouvernement, société civile, secteur privé, partenaires techniques et financiers), la mise en œuvre du DSP contribuera à lever les contraintes qui entravent l’exploitation optimale des atouts du pays, en particulier son potentiel agricole et sa position de couloir pour le commerce sous régional.

Les financements accordés par la BAD au Bénin depuis 1972, année de sa première opération dans ce pays, s’élèvent à environ 483 milliards de FCFA, répartis dans les secteurs de l’agriculture et du développement rural, du transport, de l’énergie, de l’eau et assainissement, de la communication et des finances.