L’AGC favorisera la poursuite des financements pour les pays à faible revenu et ceux à revenu intermédiaire

13/05/2010
Share |

La prochaine étape dans le processus d’adoption définitive de l’Augmentation générale du capital de la BAD, aura comme cadre les Assemblées annuelles  (27 et 28 mai 2010) de l’institution. Les Gouverneurs de la BAD devraient entériner la proposition de leur Comité Consultatif (CCG) d’augmenter le capital à hauteur de 200%.

Dès lors quelle signification peut-on donner à plus de ressources pour la BAD? Et à quelles fins? Un début de réponse est qu’en lien de causalité de nombreux  engagements n’auraient pu être concrétisés sans une Augmentation générale du capital. Les ressources additionnelles, en effet, permettront à la Banque de continuer à prêter aux pays à revenu intermédiaire mais aussi de financer plus de projets pour les pays à faible revenu. De même, les pays à revenu intermédiaire pourront continuer à moderniser leurs infrastructures, leurs transports, réformer leurs institutions et aller vers une meilleure intégration avec leurs voisins.