Saisir la crise globale comme une opportunité de diversification des économies africaines

24/07/2009
Share |

Le rapport 2009 sur les perspectives économiques en Afrique (AEO) a été présenté le jeudi 23 juillet 2009 à Kampala (Ouganda) aux chercheurs, universitaires, diplomates, cadres et fonctionnaires des secteurs public et public, représentants des Organisations non gouvernementales et des médias. Le rapport est l’une des publications phares du groupe de la Banque africaine de développement destinées à la vulgarisation du savoir sur les questions-clés liées au développement économique et social de l’Afrique.

Mme Syda BBumba, ministre des finances, du plan  et de l’économie politique de l’Ouganda qui a présidé la cérémonie de présentation du Rapport, a noté les progrès importants réalisés par le groupe de la BAD au cours de ces cinq dernières années. Elle a en outre salué la publication du rapport et remercié le président Kaberuka, la direction, tout le personnel de la BAD et l’ensemble des partenaires au développement pour le bon travail qu’ils accomplissent au service de l’Afrique. Selon Mme le ministre BBumba, « le Rapport AEO 2009 est un excellent produit de la BAD qui contribuera à l’expansion de la base de l’institution en tant que « Banque du Savoir. Ce rapport nous conforte dans l’idée que la crise est une opportunité à saisir par les pays africains afin de diversifier la base de leurs économies et renforcer l’intégration régionale », qui est l’un des objectifs-clés de la stratégie à moyen terme du groupe de la BAD.  « Quant à mon pays, l’Ouganda, nous continuerons à miser sur l’agriculture vers laquelle nous voulons intéresser les banques commerciales en mettant en place un important fonds de garantie afin de minimiser les risques. Notre stratégie sera appuyée par l’éducation et les TICs », a-t-elle déclaré.

Le Rapport AEO 2009 a été présenté par le Dr Alex Mubiru, EDRE/ECON et M. Richard Walker, OREA. Le Dr Evarist Twimukye, EPRC de l’Université Makerere, M. Abdul Musoke-Nnyenje, Commission de régulation des télécommunications (Uganda Communications Commission) et M. Lawrence Bategeka, EPRC ont présenté des papiers respectivement sur les perspectives économiques de l’Ouganda, les TICs en Ouganda et les investissements dans les TICs.  Les riches discussions qui ont suivi aux présentations ont été modérées par le Dr Charles Abuka, Director du département de la stabilité financière de la Banque centrale de l’Ouganda ;

Le lancement du Rapport AEO 2009 sur les perspectives économiques en Afrique constitue une innovation majeure pour la BAD qui a décidé de procéder à des cérémonies éclatées sur le terrain à travers le continent donnant ainsi au plus grand nombre la chance d’y prendre une part active. En allant à la rencontre de son public, la Banque accroît ainsi sa visibilité sur le terrain.  Le Rapport AEO 2009 est le fruit de la coopération entre la BAD, la commission économique des nations unies pour l’Afrique, l’OCDE et la commission européenne.