Le gouvernement du Japon a approuvé les trois derniers dons d’assistance technique FAPA

11/02/2010
Share |

Le gouvernement du Japon a approuvé à Tunis, le  8 février 2010, trois nouveaux fonds pour l’assistance au secteur privé africain (FAPA) :

  • 1 million USD pour le programme  quinquennal d'assistance technique multi-donateurs  à la Banque de développement des États de l'Afrique Centrale (BDEAC).
  • 1 million USD pour un programme de renforcement des capacités au Fonds social égyptien pour le développement (FSD), pour renforcer les liens entre les agriculteurs, les financiers et les prestataires de services dans la région du Haut Nil. Cette assistance technique vient compléter une ligne de crédit à travers les FSD, approuvée par le Conseil en 2009.
  • 935.000 USD pour entreprendre des études pour la création d'un Fonds africain obligataire national dans le cadre de l’initiative des marchés financiers africains.

Le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) est une composante de l'Initiative renforcée d’assistance au secteur privé africain (EPSA), une initiative conjointe d’un milliard de dollars du Japon et de la BAD pour promouvoir le développement du secteur privé en Afrique. Le fonds FAPA accorde des dons non liés pour des études, l'assistance technique et le renforcement des capacités relatifs à des projets du secteur privé et des institutions africaines.  Depuis la création du FAPA en 2006, le Japon a contribué à hauteur de 30 millions USD tandis que la BAD a contribué à hauteur de 10 millions USD.  Les engagements FAPA totalisent environ 27 millions USD, couvrant 32 projets à travers le continent africain.