Le Pont HKB, symbole d’une Côte d’Ivoire en plein essor et de « l’Afrique qui monte », pour Kaberuka

17/12/2014
Share |

 

Inauguré le 16 décembre 2014 à Abidjan, le Pont Henri Konan Bédié (HKB) se veut la rampe de la mobilité urbaine dans la capitale économique ivoirienne. Lors de la cérémonie d’inauguration, le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, a prononcé un discours au nom de tous les bailleurs de fonds impliqués dans le projet, en présence du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, et de son prédécesseur Henri Konan Bédié, du nom duquel a été baptisé le nouvel ouvrage.

Kaberuka a tenu à rendre hommage « au gouvernement, au promoteur, aux partenaires financiers, pour la ténacité dont ils ont fait preuve et qui a permis de surmonter les nombreux obstacles et d’arriver à ce résultat que nous célébrons ce jour »

D’un coût total de 308 millions d’euros, dont 20% (58 millions d’euros) ont été abondés par la BAD, le projet, qui a été développé dans le cadre d’un partenariat public privé (PPP), incarne l’expertise avérée de la Banque en matière d’infrastructures. Et pas seulement en terre d’Eburnie, comme l’a souligné le président de la Banque : « Grâce à des interventions de ce type, ici en Côte d’Ivoire, mais aussi au Sénégal, au Nigeria et dans d’autres pays africains, la BAD a accumulé une expérience qui nous permet aujourd’hui de relever ces défis ».

Et d’ajouter : « Ce pont, comme beaucoup d’autres en Afrique où la BAD a été associée, révèle aussi cette Afrique émergente, malgré des soubresauts et défis ici et là. »

Surtout, le nouveau et troisième pont de la “Perle des lagunes” reflète cette « Afrique qui monte »,  et qui voit émerger de plus en plus de grandes villes, voire des mégalopoles. « C’est à l’image de l’ensemble du continent. Une forte démographie. Une très forte poussée de l’urbanisation », a déclaré Donald Kaberuka. Rappelant qu’Abidjan est à la source de quasi la moitié du PIB de la Côte d’Ivoire, soit 17 milliards de dollars EU, il a dit voir le nouveau Pont HKB  comme « le symbole d’une nouvelle Côte d’Ivoire, qui établit non seulement un pont physique, mais aussi des ponts sociaux. »

Donald  Kaberuka s’est vu remettre les insignes de Grand officier de l’Ordre du mérite ivoirien par la Grande chancelière, Henriette Diabaté, en marge de la cérémonie d’inauguration.

Galerie Photo de l'évènement