Pertinence des pôles d’innovation en Afrique

10/06/2011
Share |


Le séminaire de haut niveau des Assemblées annuelles de la BAD, à Lisbonne au Portugal, aborde entre autres thématiques, les multiples raisons militant en faveur de la création de pôles d’innovations pour stimuler la croissance en Afrique.

Accroître l’investissement dans la la recherche et du développement R&D – Historiquement, l’une des conséquences les plus importantes de la création de pôles d’innovation a été l’augmentation des ressources allouées aux activités innovantes et un regain d’intérêt pour la R&D. En effet, le montant de ressources humaines et financières allouées à la R&D en Afrique a historiquement été faible par comparaison avec d’autres régions du monde.

Il est fort probable que la création de pôles d’innovation sur le continent aboutira à un accroissement des ressources consacrées à la R&D dans les organisations publiques comme privées.

La présence de pôles d’innovations efficaces offre aux populations locales et à leurs partenaires des opportunités uniques d’affaires et de services à valeur ajoutée qui contribuent à la croissance et à la pérennité de l’entreprise.

Utilisation des succès en matière d’inventions locales – L’Afrique du Sud possède des niches bien développées et de classe mondiale en matière d’innovations, d’inventions et de records.  Ainsi, par exemple, la Joule est la première voiture électrique à zéro émission de carbone fabriquée et montée localement en Afrique.  

Elle a été exposée pour la première fois au Salon automobile 2008 de Paris, puis à la Conférence nationale sur le changement climatique tenue en mars 2009 à Johannesburg.  Keith Helfet, dessinateur automobile né en Afrique du Sud, en partenariat avec Optimal Energy, une société privée base à Cape Town, a conçu cette voiture polyvalente de six places, qui est alimentée par une batterie rechargeable à travers une prise domestique normale de 220 volts.

La question ici n’est pas de savoir si l’Afrique peut inventer ou non mais plutôt de se demander comment créer des pôles d’innovations en mettant à profit des niches d’innovations et d’inventions bien développées et de classe mondiale.

Établissement d’interactions – Un autre avantage virtuel de la création de pôles d’innovation en Afrique est l’établissement d’interactions entre les acteurs de la chaîne de production qui opèrent généralement de manière isolée.

En rassemblant dans le même panier les ressources de plusieurs acteurs économiques et sociaux, les pôles d’innovations seraient en mesure d’atténuer la fragmentation des activités liées aux innovations, de transcender les clivages des catégories traditionnelles, et de contribuer effectivement à appliquer le savoir et la technologie à la chaîne de production de manière à obtenir des rendements plus élevés.

Il importe par conséquent que la stratégie de création de pôles d’innovation s’attache particulièrement et en priorité à établir des interactions entre les instituts de recherche et les entreprises privées.

Création d’un environnement favorable à l’innovation – Il est rare de trouver réunis en Afrique les principaux services et le cadre institutionnel indispensables aux activités innovantes.

Il faut inclure dans ces principaux services les services juridiques, la comptabilité et la gestion, de même que l’architecture institutionnelle devant assurer la protection des droits de propriété intellectuelle. Il serait tout à fait pratique de mettre en place de tels services et infrastructures qui facilitent l’innovation sous toutes ses formes dans le cadre effectif des pôles d’innovations. 

Transformer les économies africaines en économies fondées sur le savoir et l’innovation – Par voie de conséquence, la création de pôles d’innovation est le  moyen le plus efficace de mettre en œuvre la stratégie qui consiste à transformer progressivement les économies africaines en économies fondées sur le savoir et l’innovation.

En effet, les leçons tirées des pôles d’innovation existant actuellement en Afrique et ailleurs montrent que bien que la plupart d’entre elles aient pour objectif de renforcer les capacités technologiques, les pôles d’innovation favorisent l’émergence d’une culture de l’innovation aux ramifications multiples, comme par exemple la prise de conscience aigüe des opportunités qu’offre l’adaptation efficace de technologies créées ailleurs.