Le Consensus de Tunis : une vision commune du développement du continent africain

13/05/2011
Share |

Tunis, le 12 mai 2011 - La Banque africaine de développement (BAD), l’Agence de planification et de coordination du NEPAD et la Commission de l'Union africaine (CUA) sont heureuses de publier le Consensus de Tunis: Vers l’efficacité du développement, une déclaration commune émergeant de la Deuxième réunion régionale sur l’efficacité de l'aide, la coopération Sud-Sud et le développement des capacités, qui a eu lieu à Tunis en novembre 2010.

Cette déclaration officielle résume les principaux messages et consensus sur l'efficacité de l’aide au développement en Afrique, en préparation du quatrième Forum de haut niveau sur l'efficacité, qui se tiendra à Busan, République de Corée, en novembre 2011.

Le Consensus de Tunis est une étape très importante vers l'élaboration d'un agenda africain en matière de coopération et d’aide au développement, qui renforce la voix du continent en vue du Forum en Corée.

Il identifie six éléments qui sont essentiels à une vision africaine favorisant une plus grande efficacité du développement: renforcer la capacité des Etats; développer la responsabilité démocratique; partager les connaissances Sud-Sud; penser et agir à l’échelon régional; accueillir des nouveaux partenaires de développement ; et évoluer vers la non-dépendance à l’égard de l’aide.

"L’aide ne représente qu’une partie de la réponse aux défis du développement. Le développement africain doit être animé par une croissance robuste sous la conduite du secteur privé, et par des États effectifs et responsables, en mesure de financer leurs besoins de développement à partir de leurs propres revenus. Pour être effectif, ce développement doit s’accompagner d’une intégration économique plus poussée à travers le continent. Cette intégration est nécessaire afin de créer des économies d’échelle susceptibles de donner une nouvelle impulsion aux échanges commerciaux et aux flux d’investissement et de permettre à l’Afrique d’assurer sa compétitivité dans l’économie globale», souligne la déclaration.

Le quatrième forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide se réunira en novembre 2011 à Busan, en République de Corée, pour arrêter les principes et engagements destinés à guider la coopération pour le développement durant la période à venir. Ce forum rassemblera des pays en développement, des agences de développement, des organisations internationales et une large section représentative de la société civile. Il fera le point des réalisations de la Déclaration de Paris et du Programme d’action d’Accra et peut-être formulera un accord successeur.