Ouganda : Prêt FAD de 45 millions de dollars pour le programme de l’infrastructure agricole

31/01/2007
Share |

Ouganda : Prêt FAD de 45 millions de dollars pour le programme de l’infrastructure agricole

Tunis, le 31 janvier 2007 – Le Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement, donnera son appui au Programme d’Amélioration de l’Infrastructure Agricole communautaire (CAIIP-1) en Ouganda, avec un prêt de 30 millions d’unités de compte (UC*), équivalant à 45,13 millions de dollars américains approuvés par le conseil du fonds mercredi à Tunis.

Les objectifs spécifiques du projet consistent à améliorer l’accès des agriculteurs aux marchés, assurer des prix compétitifs et accroître les revenus grâce à l’amélioration de l’infrastructure rurale et de sa gestion par des communautés très mobilisées. Le but sectoriel global du projet consiste à contribuer à la réduction de la pauvreté et à la croissance économique en Ouganda grâce à une meilleure commercialisation de l’agriculture.

Le projet comprend une composante de base sur le terrain et deux composantes de services:

  • Amélioration de l’infrastructure rurale: i) la réhabilitation de 390 km de routes de district ; la réhabilitation de 3 510 km de routes d’accès communautaires ; l’entretien de routine et périodique annuel de 587 km de routes de district et de 5 267 km de routes d’accès communautaires ; ii) la construction de 78 marchés fonctionnels (50 marchés primaires et 28 marchés complets) et la promotion de la transformation des produits agricoles dans 78 sous-comtés (78 entrepôts de produits, 78 chambres froides, 52 décortiqueuses à riz, 78 moulins à grains, 39 réfrigérants à lait) ; et iii) l’alimentation continue des marchés en électricité (50 systèmes solaires, 27 systèmes thermiques et 1 microsystème hydraulique) ;
  • Mobilisation communautaire: par le truchement de la participation des communautés locales à l’établissement de l’ordre de priorité et à l’entretien des infrastructures physiques ;
  • Coordination du programme: y compris un soutien supplémentaire à l’équipe de coordination de projet (ECP) existante, le suivi et l’évaluation du projet ainsi que les activités de gestion financière.

Le bénéficiaires sont les 26 districts situés au Centre et à l’Est de l’Ouganda soit environ 27 % de la superficie totale de l’Ouganda. Ces districts sont: Sembabule, Masaka, Rakai, Lyantode, Mpigi, Mubende, Mityana, Kiboga, Nakasongola, Kibaale, Mukono, Kayunga, Iganga, Namutumba, Butaleja, Tororo, Kamuli, Kaliro, Pallisa, Budaka, Mbale, Sironko, Manafwa, Bududa, Bukwa et Kapchorwa. La population de ces districts est de l’ordre de 8,8 millions appartenant  à 1,76 million menages ou 35% de la population nationale. La taille moyenne des ménages ruraux, dont l’agriculture constitue la principale activité, est de cinq personnes.

Le coût total du projet est estimé à 34,20 millions d’UC. Le prêt du FAD représente 87,7 % du coût total. Le gouvernement ougandais contribuera à la hauteur de 3,76 millions d’UC (11 %) alors que le bénéficiaire  couvrira le reliquat de 0,44 million d’UC (1,3 % du coût total du projet).

Les opérations du Groupe de la Banque en Ouganda ont commencé en 1968. A ce jour, le montant des engagements du Groupe au pays s'élève à 1,27 milliard de dollars américains pour 100 opérations.

* 1 UC = 1, 50440 USD = 2 726, 76 UGX au 31/01/2007

 

CONTACT: Felix Njoku – Tél: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org

 


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12