Partenariat entre la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies et la BAD pour la consolidation de la paix et le développement

14/11/2011
Share |

Une délégation de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies a effectué une visite à la Banque africaine de développement (BAD) le 11 novembre. Les deux institutions ont décidé de mettre en place ensemble un partenariat structuré pour appuyer les efforts de consolidation de la paix et de développement de certains des pays africains touchés par les conflits et les crises. Dans sa phase initiale, la coopération couvrira les domaines de l’emploi des jeunes, du dialogue sur les politiques économiques, ainsi que la mobilisation des ressources. Les deux institutions prévoient également d’assurer activement le suivi des résultats de la Réunion de haut niveau de Kigali sur la consolidation de la paix et la construction de l’Etat : l’expérience du Rwanda, qui vient de se tenir dans la capitale rwandaise les 8 et 9 novembre.  

Les délégations comprenaient l’ambassadeur Eugène-Richard Gasana, représentant permanent du Rwanda auprès des Nations Unies et président de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies, et le vice-président de la Commission, l’ambassadeur Gert Rosenthal, représentant permanent du Guatemala auprès des Nations Unies.

On notait également la présence de l’ambassadeur Jun Yamazaki, représentant du représentant permanent du Japon auprès des Nations Unies et président du groupe de travail de la Commission de consolidation de la paix sur les leçons retenues, et Judy Cheng-Hopkins, secrétaire adjoint des Nations Unies pour l’appui à la consolidation de la paix.

D’autres ambassadeurs auprès des Nations Unies, représentant différentes configurations de pays du ressort de la Commission de consolidation de la paix, faisaient aussi partie de la haute délégation. L’ambassadeur Paul Seger, représentant permanent de la Suisse auprès des Nations Unies préside la configuration de la Commission pour le Burundi. Son homologue belge, l’ambassadeur Jan Grauls, préside la configuration de la Commission pour la République centrafricaine, tandis que les ambassadeurs Sylvie Lucas du Luxembourg et Guillermo Rishchynski du Canada président respectivement les configurations pour la Guinée et la Sierra Leone.

La délégation a été reçue par Donald Kaberuka, président de la BAD, qui l’a assurée de la collaboration de la banque. La délégation a eu plusieurs séances de travail avec l’unité de la BAD pour les états fragiles, une session générale avec les cadres supérieurs de la BAD, et des rencontres bilatérales couvrant les six pays inscrits à l’ordre du jour de la Commission de consolidation de la paix. Ces six pays sont : le Burundi, la République centrafricaine, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, et la Sierra Leone. Des rencontres ont aussi été organisées avec les fonctionnaires des départements régionaux de la Banque.

Le gouvernement rwandais s’est félicité de l’appui de la banque au récent séminaire de haut niveau sur la consolidation de la paix, que le Rwanda a organisé pour partager son expérience avec les autres.