Union des Comores: Le Groupe de la Bad efface 24 millions de $ d’arriérés

18/12/2007
Share |

Tunis, le 18 décembre 2007 – Les conseils d’administration du Fonds africain de développement et de la Banque africaine de développement ont approuvé un apurement d’arriérés de paiement en faveur de l’Union des Comores d’un montant global de 15,21 millions d’unités de compte* (environ 24 millions de dollars ou 8,1 milliards de francs comoriens). Cet apurement représente 69 % des arriérés de l’Union des Comores à l’endroit du Groupe de la Banque africane de développement.

L’apurement des arriérés des Comores s’isncrit dans le cadre de l’initiative du Groupe de la Banque africaine de développement en faveur des pays sortant de conflit, lancée en juillet 2004. Les conseils d’administration de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement ont estimé que les Comores répondaient aux critères permettant au pays de bénéficier de l’intervention de l’initiative des pays sortant d’un conflit. Cette intervention obéit aux principes suivants: permettre une normalisation durable des relations avec le Groupe de la BAD ; conduire à des transferts positifs nets vers le pays sortant de conflit ; approche au cas par cas en étroite collaboration avec les autres institutions financières internationales et la communauté des bailleurs de fonds ; et être compatible avec les pratiques et politiques financières clés du Groupe de la Banque.

Après un long processus de réconciliation, les Comores retrouvent progressivement une situation de paix. La communauté internationale a en outre manifesté des signaux forts de sa volonté de réengagement aux Comores. Ceci nécessite un accord avec l’ensemble des bailleurs sur la question des arriérés.

L’apurement des arriérés envers le Groupe de la BAD ouvrira ainsi la voie à la conclusion de la FRPC et permettra aux Comores de bénéficier d’une réduction de dette substantielle dans le cadre de l’initiative PPTE et de l’Initiative de réduction de la dette multilatérale. L’apurement des arriérés se traduira également par une levée des sanctions à l’endroit du pays.

* 1 UC = 1,57188 USD = 535,281 KMF au 31 octobre 2007, date de rédaction de la proposition d’apurement