94 millions de $ pour l’axe routier Mali-Sénégal

19/01/2006
Share |

94 millions de $ pour l’axe routier Mali-Sénégal

Tunis, le 19 décembre, 2005  – Le Groupe de la Banque africaine de développement a signé mercredi à Tunis  un  Protocole d’accord de prêt et de don s'élevant à 66,1 millions d'unités de compte (UC *) soit environ 94,47 millions de dollars EU, avec les représentants des gouvernements du Mali, du Sénégal et de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) concernant  un projet de réhabilitation de routes et de facilitation des transports sur le corridor Bamako-Dakar.  <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /?>

Ces accords ont été signés par le Chargé de la Vice-présidence pour les opérations Ouest et Centre, M.  Mohamed J. Gharbi, pour la Banque ; le Ministre malien de l'Equipement et des Transports, M.  Abdoulaye Koita, l’Ambassadeur du Sénégal en Tunisie, M.  Sow Abdourahmane, et le Président  de la Commission de l’UEMOA, M.  Soumaila Cissé,  pour les emprunteurs.

Le prêt de 58,16 millions d’UC (soit 83 millions de dollars EU) et le don de 7,9 millions de UC (soit 11,28 millions de dollars EU) ont été approuvé par le Conseil du Fonds africain de développement  (FAD), le guichet de prêts concessionnels de la BAD, le19 décembre 2005.

L'objectif du projet est de contribuer au renforcer de l'intégration économique et à la coopération sous-régionale en Afrique de l’Ouest et au désenclavement de l’intérieur de la sous - région. Il fournira un corridor permanent  par le sud entre le Mali et le Sénégal et réduira les problèmes de circulation des biens et des personnes ainsi que les frais généraux de transport tout en accélérant des échanges économiques entre les deux pays.

Les résultats du projet sont entres autres les suivants: réhabilitation de routes sur 162 kilomètres entre Kati et Kita et sur 259 kilomètres entre Kita et Falemé au Mali ; 2 ponts d'une longueur totale de 328 mètres au Mali ; un pont d’une longueur totale de 250 mètres sur la Falemé à la frontière entre les deux pays ; réhabilitation de routes sur 51 kilomètres entre Falemé et Saraya au Sénégal ; sur 61 kilomètres entre Saraya et Kédougou ; et sur 235 kilomètres entre Tambacounda et Birkilane. Environ 100 kilomètres de routes rurales  reliés à la route principale seront construits dans les deux pays. Un poste de contrôle frontalier entre les deux pays sera également établi et équipé. 

Le prêt (49,81 millions d’UC pour le Mali et 8,35 millions d’UC pour le Sénégal), financera  les travaux et le contrôle des travaux de construction, d'un programme de réduction de l’impact du projet sur  l'environnement et d'un programme de sensibilisation sur la sécurité routière, le VIH/SIDA et le paludisme aussi bien que la protection de l'environnement. Le don de 7,9 millions d’UC servira au  financement des volets liés à la  facilitation  des transports et à la  gestion du programme.

Les organes d'exécution du projet sont entre autres la  Direction du développement régional et de l'infrastructure de l’ UEMOA et  les directions nationales de la construction des routes des deux pays.

La réhabilitation du corridor Mali-Sénégal par le Sud aura des retombées socio-économiques non seulement pour les deux pays mais également pour les Etats voisins, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie et le Burkina Faso. 

* 1 UC = 1,42927 au 31/01/06


Sections Connexes

Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12