Voyage de travail du Président de la Bad au Maroc : Signature de plusieurs accords de financement

06/02/2005
Share |

M. Omar Kabbaj aura des entretiens de haut niveau avec le Premier Ministre, le ministre des Finances et de la privatisation, le gouverneur de Bank Al Maghrib, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, le ministre de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, le ministre des Equipements et des transports ainsi qu’avec le ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale.

Le programme du président Kabbaj inclut également la signature, lundi 7 février, de trois importants accords de financement d'un montant global de près de 430 millions d'euros (près de 5 milliards de dirhams).

Les trois accords de financement que le président Kabbaj signera le 7 février au siège du ministère des Finances et de la privatisation concernent le programme de réforme du secteur des transports, le programme d’appui à la réforme de l’administration publique et le 8e projet d’alimentation en eau potable.

Le concours financier de la Bad au programme de réforme du secteur des transports, d’un montant de 240 millions d’euros (2,6 milliards de dirhams), vise principalement à libéraliser le secteur des transports et à mettre à niveau ses institutions et opérateurs, afin d’améliorer et de renforcer leur compétitivité.

Le programme d’appui à la réforme administrative, d’un montant de 121 millions d’euros (1,3 milliard de dirhams), appuiera une meilleure rationalisation des dépenses publiques et l’amélioration de l’efficacité de l’administration.

Quant au prêt relatif au projet d’alimentation en eau potable (le huitième du genre au Maroc), d’un montant de 66,5 millions d’euros (724 millions de dirhams), il vise à garantir d'une manière durable l’alimentation en eau potable de plusieurs villes du royaume et à en faciliter l’accès dans les zones rurales non desservies.

A ces accords de financement qui seront signés demain s’ajoute celui du programme d’ajustement sectoriel du secteur de l’eau, d’un montant de 215 millions d’euros (2,3 milliards de dirhams), signé en octobre 2004. Au total, de janvier 2004 à ce jour, les accords de financement signés entre la Bad et le Royaume du Maroc portent sur une enveloppe globale de 850 millions de $ (7 milliards de dirhams).

Les opérations de la Bad au Maroc ont commencé en 1970. Ses engagements s’élèvent à ce jour à 6 milliards de $ (environ 50 milliards de dirhams), pour le financement de 79 opérations.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (à savoir la Bad elle-même, le Fonds africain de développement et le Fonds spécial du Nigeria) est la première institution de financement du développement en Afrique. En 2004, elle a ainsi approuvé 4,4 milliards de dollars EU de financement, le montant le plus élevé de son histoire. Grâce aux cofinancements qu'il a su mettre en place, le Groupe de la Bad a mobilisé un total de 7,5 milliards de $ pour la même année.

Media contact:

Chawki Chahed – Tél.: +212 (0)74 57 86 06 – E-mail: c.chahed@afdb.org


Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02