Pays de l’UEMOA - Don Fad de 30 millions de $ pour l’éducation supérieure

06/09/2006
Share |

Tunis, le 6 septembre 2006 – Le Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont signé mardi à Tunis un protocole d’accord pour un don de 20 millions d’unités de compte (29,8 millions de dollars) pour financer un projet d’appui à l’enseignement supérieur dans les pays membres de l’UEMOA.

La vice-présidente du Groupe de la Bad pour les opérations sectorielles, Mme Zeïnab El Bakri, et le président de la commission de l’UEMOA, M. Soumaïla Cissé, ont signé le protocole d’accord pour le compte de leurs institutions respectives, en présence du secrétaire général de la Bad, M. Modibo Touré, qui a certifié le document.

Le projet avait été approuvé en juillet par le conseil d’administration du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du groupe de la Bad.

Mme El Bakri a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture que le projet intervient au moment où les universités dans les pays subsahariens francophones, notamment dans la zone UEMOA, font face à une série de problèmes qui ont affecté la qualité de l’enseignement supérieur alors même qu’il est nécessaire de former des ressources humaines compétentes pour lutter contre la pauvreté.

Cette situation, a-t-elle dit, « a conduit la banque à créer une division chargée de l’éducation dans les domaines scientifiques et professionnels et à formuler une stratégie d’intervention dans l’enseignement supérieur pour pouvoir appuyer ce secteur d’une manière significative ».

Mme El Bakri a rappelé que la banque accordait une grande importance aux résultats de ses interventions sur le terrain. Elle a à cet égard exhorté l’UEMOA à appuyer les gouvernements et les autres parties prenantes concernées pour garantir une mise en œuvre effective des projets et pour réaliser leurs objectifs sans retard.

Le président de l’UEMOA a été reçu par le président Donald Kaberuka avec lequel il a passé en revue la coopération entre les deux institutions. M. Cissé a salué l’appui constant du Groupe de la Bad à l’endroit de son organisation, appelant la banque à étendre son soutien dans d’autres secteurs tels que l’infrastructure, la réduction de la pauvreté et la bonne gouvernance.

Le don Fad servira à financer la mise en œuvre du programme de réforme et d’harmonisation de l’enseignement dans les pays membres de l’UEMOA tout en renforçant la recherche en milieu universitaire.

Une partie importante des ressources sera consacrée au renforcement des capacités des enseignants et des chercheurs, à l’intégration des techniques d’information et de la communication dans la pédagogie, à l’adoption de méthodes efficaces de gestion. Le projet permettra la formation de quelque 2 000 professeurs et chercheurs, 500 membres des personnels administratifs et d’appui technique.

Le coût total du projet est estimé à 23,20 millions d’UC (35 millions de $).

L’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), instituée par le traité du 10 janvier 1994, regroupe huit pays de l’Afrique de l’Ouest: Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

A ce jour le groupe de la BAD a approuvé un volume total cumulé de 137,66 millions d’UC  pour 6 projets en faveur de l’UEMOA.

* 1 UC = 759,788 FCFA = 1,48852 USD au 06/09/2006

CONTACT: Felix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org

Unité des relations extérieures et de la communication – Tél.: +216 71 10 29 16 – Fax: +216 71 10 37 52 – E-mail: comuadb@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12