Donald Kaberuka au président ivoirien Alassane Ouattara : « Nous avons relevé le défi du retour de la BAD à Abidjan. »

04/09/2014
Share |

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara, a reçu en audience à Abidjan, le jeudi 4 août 2014, le Conseil d’administration et la haute direction du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD).

« Nous sommes venus vous annoncer, solennellement, le retour de la BAD à son siège statutaire», a déclaré Donald Kaberuka, Président de la BAD, au chef de l’Etat. « Nous avons relevé le défi ! ».

Un défi relevé par le Gouvernement ivoirien et la Banque depuis l’annonce faite lors des Assemblées annuelles de la BAD tenues à Tanzanie en 2012 jusqu’à l’adoption et la mise en œuvre de la feuille de route, à Marrakech au Maroc, l’année suivante. Le Président de la BAD a également renouvelé la gratitude de son institution quant aux nombreuses concessions consenties par les autorités ivoiriennes pour un retour ordonné de son personnel à Abidjan.

« La BAD qui est partie de la Cote d’Ivoire en 2003 est différente de celle d’aujourd’hui. Il s’agit d’une mutation interne profonde de la Banque en termes de taille, d’effectifs, de structures, d’opérations, de moyens mis en œuvre et d’attentes du continent. La majorité de nos cadres découvrent la Côte d’Ivoire et sont pour la plupart enthousiastes, malgré quelques difficultés rencontrées dans le cadre leur installation », a-t-il déclaré.

« C’est une grande joie de vous accueillir. Votre retour constitue une marque de confiance à laquelle nous sommes très sensibles. Nous sommes heureux que vous soyez avec nous, et cette fois-ci pour toujours », a déclaré le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara.

« La BAD est notre banque. Il s’agit d’un outil précieux pour nos populations africaines », a ajouté le Chef de l’Etat en rendant hommage au Président et au Conseil d’administration, avant de s’appesantir  sur la transformation économique et sécuritaire de son pays et sur le développement inclusif en cours.

« La BAD nous a soutenus pendant les moments difficiles et de sortie de crise. Au nom du peuple ivoirien je vous dis merci. », a dit Ouattara.

S’agissant de l’épidémie de l’Ebola, Donald Kaberuka a réaffirmé le soutien de la BAD à L’Afrique de l’Ouest.  Il a  fait état des  60 millions de dollars récemment alloués par la Banque aux pays touchés par l’épidémie qui constitue une menace pour les économies africaines.

S’agissant d’Ebola, le Président Ouattara a évoqué le couloir humanitaire mis en place par la CEDEAO pour soutenir les pays affectés en exhortant les administrateurs à aider les pays africains à anticiper et à résister aux différentes crises.

Donald Kaberuka a aussi évoqué la célébration en novembre prochain du 50ème anniversaire de la Banque et l’engagement de la BAD à accompagner la relance économique ainsi que la croissance inclusive de la Côte d’Ivoire.


Sections Connexes