La Zone monétaire ouest-africaine Obtient un don de 7,8 millions de dollars

10/11/2010
Share |

Tunis, le 9 novembre 2010 - Le Conseil d'administration du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel de la Banque africaine de développement (BAD), a octroyé à Tunis, le mardi 9 novembre 2010, un don de 7,8 millions de dollars EU (5 millions d'UC) à l'Institut monétaire ouest-africain (IMAO), pour couvrir les coûts supplémentaires résultant de l'extension du projet de l'Institut au Libéria.

L'opération devrait permettre d'améliorer l'infrastructure de base du secteur financier, y compris le système de paiement dans les quatre pays membres régionaux (PMR) participants (Liberia, Sierra Leone, Gambie et Guinée). Le projet contribuera à la réalisation d'une pleine union économique et monétaire dans les pays de la ZMAO et favorisera un environnement propice à une croissance tirée par le secteur privé.

Le vice-président Opérations sectorielles de la BAD, Kamal El-Kheshen, a signé l’accord de don avec le directeur de l'IMAO, Temitope Oshikoya, en présence de l’administrateur de la BAD pour les pays bénéficiaires, El-Fatih Mohamed Khalid.

M. El-Kheshen exprimé l'espoir que « l'IMAO coopérera activement avec les bénéficiaires pour atteindre les objectifs du projet et, partant, accroître les investissements privés en améliorant l'efficacité de l'intermédiation financière ».

Le Libéria n'était pas prêt à participer au projet sur les biens publics multinationaux lors de sa conception et de son approbation en 2008, du fait des préoccupations de réhabilitation post-conflit. En février 2010, le Libéria est devenu membre de la ZMAO et est maintenant prêt à intégrer le système de paiement de la Zone, avec les PMR couverts par le projet en cours.

La Banque continuera à soutenir les efforts régionaux d'intégration financière et les objectifs stratégiques de la région en créant un environnement propice à la stabilité du système financier, par le développement des infrastructures et réseaux de télécommunications pour le système de paiement. Le directeur du département de la Gouvernance de la BAD, Gabriel Negatu, a fait observer que «la mise en œuvre du projet en cours est sur la bonne voie ». « Ce projet illustre l'importance accrue que la Banque accorde à l'amélioration du plan d’action de l’environnement des affaires », a-t-il ajouté à l’intention des membres du Conseil.

L'opération bénéficie du soutien sans réserve du FMI, qui fournit un consultant à la Banque centrale du Libéria pour aider au succès de sa mise.


Soumettez vos commentaires

Aliou Adewale Oyiboade - Benin 14/11/2010 15:57
It is a good economic policy to support Regional financial integration including three english speaking countries and one french seapking country. Does the fiscal policy will be the same in all the countries since it is a key factor of private sector investments?
I hereby encourage Afdb to coutinue supporting this project. But it should not forget the second West African Monetary zone.
benedict tebogo molefe - Botswana 11/11/2010 20:00
that is pretty good to adventure and encourage the western countries and really be thankful and i wish us in botswana will pull our socks to participate in such projects



CAPTCHA


Explorez nos activités

Select a country

Explorez nos
activités