Journée mondiale de l’eau 2015 - « Eau et développement durable »

Share |

Date: 20/03/2015
Lieu: Abidjan, Côte d’Ivoire

En 1993, les Nations Unies ont déclaré le 22 mars « Journée mondiale de l’eau ». Depuis 22 ans, cet événement est célébré chaque année sous un thème distinct à travers le monde. Pour 2015, le thème « Eau et développement durable » a été choisi afin de refléter l’importance de l’eau pour l’avenir de la planète.

Cette année, la Journée mondiale de l’eau intervient alors que les réalisations des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) sont en cours d’évaluation et que la communauté internationale se penche sur les Objectifs de développement durable (ODD) pour les années 2016 à 2030. Ces ODD doivent orienter les efforts qui seront déployés dans le monde au cours des 15 prochaines années afin de protéger et de développer les ressources en eau tout en offrant des services d’eau et d’assainissement à toutes les populations.

Pour marquer la Journée, la Banque africaine de développement accueillera une manifestation le vendredi 20 mars à son siège à Abidjan. Dans le cadre de cet événement, une table ronde sera organisée pour discuter des perspectives des ODD et pour dresser le bilan des réalisations des Objectifs du Millénaire pour le développement, telles que perçues par la Banque africaine de développement, les décideurs politiques, les partenaires au développement et les acteurs des secteurs de l’eau et de l’assainissement. Cette manifestation sera également marquée par la projection d’un film montrant comment un projet d’eau et d’assainissement a transformé les vies de populations rurales au Rwanda.

La Banque africaine de développement est le principal partenaire régional pour la réalisation d’une sécurité accrue en matière d’eau en appui à une croissance inclusive et durable en Afrique. Entre 2000 et 2014, la BAD a investi 4,7 milliards de dollars US en projets afin d’améliorer l’accès à l’eau salubre et aux services d’assainissement au profit des populations de l’Afrique. La disponibilité des sources d’eau salubre et des moyens d’assainissement constitue un droit humain fondamental et la BAD œuvre avec diligence à en généraliser la jouissance pour tous.