Zambie : Le FAD approuve $ 22 millions pour l’eau et assainissement

31/10/2006
Share |

Tunis, le 31 octobre 2006 – Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) a approuvé un prêt de 15 millions d’unités de compte (22 millions de dollars américains) pour financer le programme national d’alimentation en eau et d’assainissement en milieu rural en Zambie.

Le programme vise particulièrement à porter la couverture de la population rurale en services d’approvisionnement en eau potable, en quantité et qualité suffisantes, du niveau actuel de 37 % à 55 % d’ici à 2010, et la couverture en services d’assainissement adéquats de 13 % à 33 % d’ici à 2010. L’objectif global du projet est d’améliorer la qualité de vie et la productivité de tous les Zambiens, en assurant un approvisionnement équitable en eau, en quantité et qualité suffisantes, à tous les groupes d’utilisateurs et d’améliorer les services d’assainissement pour tous, à des coûts acceptables et de manière durable. Cela, afin de promouvoir la réalisation de l’Objectif du millénaire pour l’eau et l’assainissement, qui consiste à assurer une couverture de 75 % et de 60 % respectivement, d’ici à 2015.

Le programme comprend quatre volets:

  • La construction d’ouvrages d’approvisionnement en eau ;
  • L’éducation à l’assainissement et à l’hygiène ;
  • L’appui institutionnel et le renforcement des capacités ;
  • La gestion du programme.

Les ressources allouées par le Groupe de la Banque au programme profiteront aux populations rurales de quinze districts situés dans les provinces de Luapula et du Nord, permettant ainsi d’atteindre la cible des ODM, à savoir 75 % de couverture pour l’eau et 60 % pour l’assainissement.

La population rurale zambienne est estimée à 7,7 millions d’habitants et croît au rythme de 2,5 % par an. La proportion de la population qui n’a pas accès à l’eau potable est de 4,85 millions de personnes et celle privée de services d’assainissement de 6,7 millions. En Zambie, il existe une étroite corrélation entre le taux de mortalité infantile et le manque d’accès à des services d’adduction d’eau et d’assainissement adéquats. Les statistiques sur la santé indiquent que la diarrhée, maladie d’origine hydrique, est l’un des principaux motifs des consultations en externe pour tous les groupes d’âge. La mise en oeuvre de la première phase du programme (2006 à 2010) permettra à 2,1 millions de personnes supplémentaires d’accéder à l’eau potable et à 2,3 millions de personnes à des services d’assainissement amélioré.

Å ce jour, le Groupe de la Banque a financé onze opérations dans le secteur de l’adduction d’eau et de l’assainissement (8 projets et 3 études) pour un montant total de 93,2 millions d’UC, équivalant à 137,6 millions de dollars.

Les opérations du groupe de la BAD en Zambie ont commencé en 1971.  A ce jour, les engagements de la Banque sont de l’ordre de 838,67 millions de dollars pour 79 opérations.

Résumé du Projet

  • Nom du Programme: Programme national d’alimentation en eau et d’assainissement en milieu rural.
  • Organe d’exécution: Ministère des Collectivités locales et de l’Habitat, Division des infrastructures et des services d’appui (DISS) P.O. Box 50027, Lusaka, Zambie Tél.: 260 1 250528 – 252335 - Fax: 260 1 252608 – 252503
  • Coût: 77,43 millions d’UC
  • Prêt du FAD: 15 millions d’UC
    • Autres partenaires à la coopération: 46 millions d’UC
    • Gouvernement zambien: 12,50 millions d’UC
    • Communautés: 3,90 millions d’UC
  • Date de démarrage: Janvier 2007.
  • Durée: 4 ans
  • Acquisition: L’acquisition des biens et travaux ainsi que
    des services de consultants financés par le FAD se fera conformément aux Règles de procédure pour l’acquisition des biens et travaux ou, selon le cas, aux Règles de procédure pour l’acquisition des services de consultants du Groupe de la Banque, et aux Règles de procédure de l’État.

*1 UC = 1, 47637 US$ = 5831, 69 ZMK au 18/10/2006


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12