Le Zimbabwe et la BAD signent un accord de 30 millions USD pour améliorer les services d’eau et assainissement

10/06/2011
Share |


La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement du Zimbabwe ont signé un accord de 30 millions de dollars E.U. en appui au projet d’urgence de réhabilitation de l’approvisionnement en et de l’assainissement (UWSSRP) dans le pays. Le projet UWSSRP est financé sur les ressources du Fonds fiduciaire multi-donateurs pour le Zimbabwe (le Zim-Fonds).

L'accord a été signé le vendredi 10 juin 2011 à Lisbonne, au Portugal, par le vice-président de la BAD pour les opérations, Aloysius Ordu, et le ministre des Finances du Zimbabwe, Tendai Biti.

Le don est une preuve supplémentaire de l'engagement fort des contributeurs du Zim-Fonds - l’Australie, le Danemark, l'Allemagne, la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni et la BAD - à soutenir le peuple zimbabwéen.

Prenant la parole au cours de la signature, le VP Ordu a félicité le gouvernement du Zimbabwe pour ses réformes économiques en cours, qui ont donné des résultats positifs, avec un taux d’inflation faible en 2010. Il a réaffirmé l'engagement de la Banque à la réussite du Zim-Fonds et à la réalisation de ses objectifs. « Nous tenons à remercier tous les partenaires qui contribuent à cette initiative, » a-t-il déclaré,  « et nous espérons travailler en partenariat à la mise en œuvre de plusieurs projets pour aider à assurer un redressement durable et soutenu du secteur des infrastructures, et pour contribuer davantage au développement social et économique du Zimbabwe. La prise en charge de la dette extérieure du Zimbabwe, actuellement de 8,8 milliards de dollars E.U., est la clé du déverrouillage de moyens financiers importants pour soutenir la reprise. »

Une fois mis en œuvre, le projet permettra d'améliorer l'état de l'infrastructure de l'eau et de l'assainissement à Harare, Masvingo, Mutare, Chegutu, Kwekwe et Chitungwiza, au bénéfice de  plus de 4,15 millions de personnes vivant dans ces villes.

Le ministre des Finances, Tendai Biti, a reconnu dans le projet « une étape supplémentaire essentielle et importante » vers le rétablissement des services de base dans tout le pays. «Le projet aura un impact réel sur les hommes et les femmes dans le pays », a-t-il déclaré. Il a également souligné qu’il est nécessaire que son gouvernement œuvre à l’apurement des arriérés du pays comme une étape importante pour accélérer le processus de la relance de l’économie.

Le Zim-Fonds a été créé en mai 2010 et officiellement lancé au Zimbabwe, en mars 2011, par le président de la BAD, Donald Kaberuka.