Communiqués de presse

Filtres de recherche

29/04/2015 - Une nouvelle étude de la Banque africaine de développement, dédiée à l’Afrique du Nord, vient de paraître. Intitulée « L’investissement direct étranger améliore-t-il le bien-être dans les populations d’Afrique du Nord ? », elle confirme, analyse et données chiffrées à l’appui, les liens étroits existant entre les flux d’investissement direct étranger (IDE) et la qualité de vie des populations dans les six pays de la région (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Égypte). Mais, d’un pays à l’autre, le tableau est contrasté.

Catégories: Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie, Gouvernance économique et financière, Développement du capital humain


27/03/2015 - Le chômage constituait l’une des principales sources du mécontentement populaire qui a mené aux révolutions de 2010-2011 en Tunisie et en Égypte. Il n’était pas étranger non plus aux changements, sinon aux bouleversements, intervenus également, par la suite, en Jordanie, au Maroc, en Libye et au Yémen.

Catégories: Tunisie, Égypte, Libye, Maroc, Emploi, Les jeunes, Partenariats


19/02/2015 - La Banque africaine de développement (BAD) publie une nouvelle note économique portant sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, intitulée « Volume du commerce et croissance économique dans la région MENA : biens ou services ? ».

Catégories: Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie, Technologie de l'information et de la communication, Energie, Gouvernance économique et financière, Transports


01/12/2014 - Dans sa dernière Note économique consacrée à l’Afrique du Nord, la BAD revient sur un paradoxe, propre à la région : malgré une longue histoire en commun, des ressemblances et des affinités de nature géographique, culturelle, religieuse et linguistique, l'Afrique du Nord demeure sous-intégrée.

Catégories: Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie, Intégration régionale


14/11/2014 - Dans sa dernière Note économique dédiée à l’Afrique du Nord, intitulée « Promouvoir une croissance résiliente aux crises en Afrique du Nord », la Banque africaine de développement (BAD) analyse les causes des “Printemps arabes”. À la lire, cette vague de contestations socio-politiques qui a bousculé les pays d’Afrique du Nord dès la fin 2010 est le fait d’une crise endogène, le résultat de deux processus imbriqués que peuvent expliquer les schémas régionaux de croissance et de résilience aux crises.

Catégories: Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie, Gouvernance économique et financière


02/09/2014 - Placé sous le thème de la croissance inclusive, le rapport 2014 sur l’Afrique du Nord offre un tour d’horizon de toutes les activités de la BAD dans la région, ainsi qu’une synthèse de la situation socio-économique de chacun des 5 pays étudiés.

Catégories: Algérie, Égypte, Libye, Maroc, Tunisie


23/05/2014 - Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a signé le jeudi 22 mai 2014, à Kigali au (Rwanda), sa première convention de subvention avec les autorités libyennes depuis la révolution, afin de contribuer au renforcement des capacités de leadership et à la transition démocratique en Libye. Cette convention qui porte sur un montant de 3,5 millions de dollars EU vise à renforcer l’efficacité et l’efficience des institutions libyennes en vue de la gouvernance démocratique et du développement économique et social durable du pays.

Catégories: Rwanda, Libye, Secteur privé, Société civile


16/05/2014 - Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) s’apprête à renouveler son engagement avec la Libye, maintenant que sa Note de réengagement pays 2014-2016 a été approuvée par le Conseil d’administration du Groupe de la Banque, jeudi 15 mai 2014 à Tunis.

Catégories: Libye, Gouvernance économique et financière, Partenariats, ADF


11/07/2013 - Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) appelle les économies d'Afrique du Nord à renforcer leur résilience face aux crises qui, en effet, pourraient menacer leur stabilité économique et sociale.

Catégories: Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie, Développement du capital humain, Education, Secteur privé, Intégration régionale, Production alimentaire, Agriculture et agro-industries


07/05/2013 - 3 mai 2013, Washington DC : les Fonds d’investissement climatiques (FIC) ont donné le feu vert, le 3 mai 2013, au plan révisé d’un projet ambitieux et sans précédent : la production, à partir d’énergie solaire concentrée (ESC), de pas moins de 1 120 mégawatts (MW) d’électricité pour la sous-région comprenant l’Algérie, l’Égypte, la Jordanie, la Libye, le Maroc et la Tunisie. Ledit plan se verra octroyer 660 millions de dollars EU via le Fonds pour les technologies propres (FTP) des FIC, et devrait mobiliser, par effet de levier, près de 5 milliards de dollars EU auprès d’autres bailleurs de fonds et investisseurs privés.

Catégories: Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie, Fonds d'investissements climatiques, Changement climatique, Environnement


Explorez nos activités

Selectionner un pays

Explorez nos activités