Produits financiers

En tant qu’institution multilatérale de développement, la Banque africaine de développement (‘‘BAD’’ ou ‘‘La Banque’’) a pour objectif de promouvoir le bien-être social et économique de ses pays membres régionaux (PMR). Pour atteindre son objectif, grâce à sa notation AAA, la Banque prête aux pays emprunteurs, à des taux favorables, des ressources levées sur le marché international des capitaux.

Jusqu’en 1997, la Banque offrait un seul produit de prêt, le prêt multidevises à taux variable. Le changement, cette année, vers une approche plus dynamique est basé sur le besoin d’améliorer la flexibilité et le choix.

Les conditions des prêts de la Banque ont été adaptées aux besoins, variés et changeants, des emprunteurs. Avec l’introduction des prêts à devise unique, les emprunteurs ont la possibilité de choisir parmi les devises allant du Rand Sud africain à toute autre devise de prêt de la Banque, avec la possibilité de trois structures de taux d’intérêt. Depuis 2000, la Banque offre plusieurs options de remboursement de la dette à ses emprunteurs, notamment  les annuités, l’amortissement progressif ou dégressif du principal ou le remboursement in-fine. Ces options permettent aux emprunteurs de mieux aligner le profil de leurs dettes à leurs besoins spécifiques.

La flexibilité et la possibilité de choisir sont encore à l’origine de l’introduction en 2002 de la gamme des produits de gestion de  risque. Ces instruments de couverture vont permettre aux emprunteurs de mieux gérer les risques financiers associés aux prêts BAD, d’accéder à des outils de couverture de risques aux conditions du marché en utilisant la Banque comme intermédiaire et de gérer activement leur portefeuille de prêts BAD.

Avec l’introduction des garanties en 2004, la Banque  a ouvert un nouveau guichet d’opportunités pour les emprunteurs qui veulent emprunter chez un autre bailleur de fonds et même sur le marché des capitaux. Les garanties sont des instruments efficaces pour promouvoir les prêts en monnaie locale qui sont relativement moins chers et moins risqués.

Le 9 décembre 2009, le Conseil d’administration du Groupe de la BAD a approuvé des amendements au menu des produits financiers de la Banque. Ces amendements concernent le retrait du prêt à taux variable  pour tous les emprunteurs, le maintien de la suspension temporaire du prêt à marge fixe  et l’introduction du prêt à marge variable amélioré  pour les emprunteurs avec une garantie souveraine.