Banque africaine de développement

En tant qu’institution financière multilatérale de développement, la Banque africaine de développement (BAD ou la Banque) a pour objectif de promouvoir le bien-être social et économique de ses pays membres régionaux.  Afin d’atteindre cet objectif,  la Banque se sert de sa notation AAA, pour rétrocéder les ressources levées sur les marchés financiers aux pays emprunteurs à des conditions de prêt plus favorables.

Le menu des produits financiers de la Banque a beaucoup évolué au fil du temps. Pour plus de flexibilité, la Banque propose une gamme attrayante et diversifiée de produits financiers, qui permet à l’emprunteur d’adapter ses besoins de financement à sa situation particulière. Une des innovations les plus remarquables est l’introduction des produits de gestion de risque (PGR) qui permettent aux clients de se protéger contre les risques financiers liés à leurs prêts BAD. D’autres innovations comprennent l’introduction des prises de participations et quasi-participations, les garanties et les produits de syndication de prêt. Tous ces produits permettent à la Banque de jouer un rôle de catalyseur dans la mobilisation des investissements pour les projets des secteurs publics et privés. 

La Banque a également élargi sa gamme de produits pour offrir la possibilité de financement en monnaie locale et a élaboré un cadre stratégique pour gérer la mise à disposition de ces prêts. La mise à disposition des prêts dans la monnaie des Pays membres régionaux (PMR) est toutefois soumise à une demande suffisante de la part du client et à la capacité de la Banque à se financer de manière efficace. Actuellement, en plus du rand sud-africain, la Banque a désigné les monnaies suivantes comme monnaie de prêt : la Livre Egyptienne, le Cedi Ghanéen, les Francs CFA (XOF et XAF), le Shilling Kenyan, le Naira Nigérian, le Shilling Tanzanien, le Shilling Ougandais et le Kwacha Zambien.

Afin de répondre davantage à la demande des clients de se financer en monnaie locale pour réduire les risques de change, la Banque offre également le produit de prêt en monnaie locale synthétique (PMLS).

Le PMLS simule le financement en monnaie locale en indexant le paiement des intérêts et du principal (décaissés dans une devise forte approuvée par la Banque) aux taux d’intérêt et de change domestiques à l’aide d’une formule prédéterminée.

En résumé, en accord avec le rôle de la Banque d’encourager l’innovation dans ses opérations, la Banque s’engage à élargir au besoin sa gamme de produits. Actuellement, les produits financiers de la Banque comprennent les prêts (y compris ceux en monnaie locale et les prêts syndiqués), les lignes de crédits (y compris les financements du commerce), les délégations de crédit, les garanties, les prises de participations et les quasi-participations, les financements du commerce, et les produits de gestion de risques. En plus des produits financiers mentionnés ci-dessus, la Banque fournit une assistance technique à ses clients par le biais de fonds de subvention. 

Les produits financiers offerts par la Banque africaine de développement

Cette brochure présente les termes et conditions générales des produits financiers de la Banque africaine de développement.

Autres services financiers

Outre les produits financiers susmentionnés, la Banque peut fournir l’assistance technique dans le cadre de dons visant à compléter ses produits financiers des guichets tant du secteur public que du secteur privé. L’assistance technique de la Banque vise principalement à accroître l’efficacité de la préparation des projets, ce qui est essentiel pour garantir aux projets bénéficiant de ses financements, l’obtention de meilleurs résultats en matière de développement et de réduction de la pauvreté. En outre, l’assistance technique vise à stimuler et à soutenir les efforts de création d’un climat d’affaires favorable, afin de promouvoir l’investissement du secteur privé et la croissance.