Négociation du prêt

Une fois que le Comité de la haute Direction a terminé son travail et recommandé le projet ou programme à l’approbation du Conseil, un projet de proposition provisoire est soumis pour examen à toutes les parties concernées, y compris le gouvernement.

La Banque recueille les réactions, et le gouvernement est alors invité à la négociation avec la BAD. Les négociations visent à l’émergence ou la confirmation d’un accord sur plusieurs  points. En premier lieu sont concernés : a) les objectifs et la description du projet, des études ou programmes ; b) le montant du prêt en devises, les coûts en monnaie locale du projet et le montage du financement ; c) une liste indicative des biens et services à acquérir ; d) le chronogramme d’exécution et les dépenses. En second lieu, l’accord porte sur ; e) les méthodes de décaissement choisies par l’emprunteur ; f) le calendrier indicatif des décaissements, avec des informations précises sur les numéros des comptes bancaires et les banques correspondantes ; g) ainsi que  les méthodes d’acquisition des biens et services et les dates de publication des appels d’offres. Troisièmement, il est convenu ; h) une proposition réaliste de date pour la signature du prêt, et les dates butoirs pour les premier et dernier décaissements ; j) pour les projets en cofinancement, les plans de financement des différents cofinanciers, les clauses croisées d’entrée en vigueur et les autres informations diverses.