Historique

La Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain, également appelée Conférence de Stockholm, a eu lieu à Stockholm en 1972. C’était la première conférence majeure des Nations Unies sur les questions environnementales internationales et qui a marqué un tournant dans le développement d’événements et de dialogues environnementaux internationaux. Cette conférence a  fait de la question environnementale une préoccupation majeure au sein des gouvernements.

C’était la première d’une série de conférences environnementales organisées tous les dix ans – à Nairobi en 1982, Rio de Janeiro en 1992 et Johannesburg en 2002.

Le 24 décembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution visant à organiser en 2012 la Conférence des Nations Unies pour le développement durable (CNUDD), également appelée Rio+20.  

Cette conférence intitulée “L'avenir que nous voulons” doit se tenir à Rio de Janeiro, au Brésil, du 20 au 22 juin 2012. D’autres événements seront également organisés en amont de ces dates.

Les thèmes clés seront les suivants : « Une économie verte au sein du contexte de développement durable et de réduction de la pauvreté »  et « Un cadre institutionnel pour le développement durable ».

La conférence Rio+20 marque le 40e anniversaire de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain tenue à Stockholm en 1972, le 25e anniversaire du rapport de la Commission de Brundtland et le 20e anniversaire de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement.

Cette dernière conférence s’est tenue à Rio en 1992 et s’est soldée par l'Agenda 21. Rio+20 marque également le 10e anniversaire du Sommet mondial sur le développement durable, connu comme le Sommet de Johannesburg, qui a eu lieu en 2002.

Les objectifs principaux de la Conférence consistent à garantir un engagement politique renouvelé au développement durable, d’évaluer les progrès et les lacunes de mise en œuvre des engagements déjà convenus et de relever les défis actuels et émergents.

La Commission Brundtland a créé la notion de «développement durable ». Le développement durable est défini comme « le développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

La Conférence de Rio en 1992 a contraint le monde à faire face aux crises environnementales, économiques et sociales qu’il a lui-même créées. Elle a permis de lever le voile sur la notion de développement durable et a apporté dans une certaine mesure un changement global dans la façon de penser, du « progrès à tout prix » vers une « croissance inclusive ». Cette conférence de Rio a servi d’appui aux discussions avec un plan d’action qui, à de nombreux égards, a défini les efforts internationaux pour toute une génération.

Rio+20 est l’occasion de tourner les mentalités vers une croissance verte et inclusive ainsi que de convenir sur un ensemble d’objectifs en matière de développement durable pour 2030. Ces objectifs s’ajouteront aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) déjà établis pour 2015, pour s’assurer que les efforts mondiaux vont dans ce sens. A la conférence de Rio en 1992, la participation gouvernementale était essentiellement celle des ministères de l’environnement.

Rio+20 devrait refléter une participation beaucoup plus importante des ministères des finances, du développement et de la planification de plusieurs pays.

Quote

"For Africa and low income countries of the world, whose essential livelihood depends on nature, poverty and environment are two sides of the same coin."

Read more about what AfDB's President said at Rio+20