Méthodologie


L’indice d’ouverture sur les visas en Afrique évaluera l’évolution des scores des pays dans la durée afin d’identifier ceux qui adoptent des mesures favorisant une plus grande liberté de circulation pour les personnes en Afrique.

Les données ont été collectées auprès des services d’immigration et de visas et des agences de voyages dans toute l’Afrique.

Plus un pays obtient un score élevé selon l’indice, plus grande est son ouverture en matière de visa et le plus haut il sera placé dans le classement. Les scores vont de 0 à 1 (meilleur score).

Le score d’un pays donné est calculé en additionnant les résultats de trois indicateurs :

% de visa requis + % de visa à l’arrivée + % d’exemption de visa = score d’ouverture du pays en matière de visa

Catégories de l’indice

  • Visa requis avant le départ
  • Délivrance de visa à l’arrivée
  • Exemption de visa

Indicateurs des catégories de l’indice pour 55 pays d’Afrique[1] :

  • Nombre de pays dont les ressortissants ont besoin d’un visa, exprimé en % du nombre total de pays
  • Nombre de pays dont les ressortissants peuvent obtenir un visa à l’arrivée, exprimé en % du nombre total de pays
  • Nombre de pays dont les ressortissants sont exemptés de visa, exprimé en % du nombre total de pays

À chaque catégorie est associé un facteur, en fonction du degré d’ouverture. Par exemple, la catégorie « exemption de visa » correspond à un facteur de 1 (grande ouverture), celle « visa à l’arrivée » à un facteur de 0,8 et celle « visa requis » à un facteur de 0.


[1] Les 54 pays d’Afrique reconnus par l’Union africaine plus le Maroc