Le Fonds d’assistance au secteur privé africain

  • Date de l’accord: 24 janvier 2006 avec le Japon, puis converti en accord multi-donateurs avec la participation de l’Autriche en octobre 2010
  • Montant actuel du fonds: 57, 6 millions de dollars EU
  • Montant des fonds engagés: 46, 6 millions de dollars EU  
  • Contributions financières: Gouvernement du Japon (44,3 millions de dollars EU), BAD (10,6 millions de dollars EU ), gouvernement de l’Autriche (1 million €) et la Banque de développement de l'Autriche (1 million €)

Contexte et objectifs

Le fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) est un fonds thématique fiduciaire multi-donateurs.  Il vise à soutenir la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé de la Banque africaine de développement (BAD) par l'octroi de dons non liés d’assistance technique  et de  renforcement des capacités. Cette assistance va aux gouvernements africains, aux communautés économiques régionales et aux organisations intergouvernementales similaires.  Le fonds appuie aussi les  associations professionnelles, les institutions de régulation du marché, les fournisseurs de services de développement et  la formation des entreprises, les  institutions de recherche et les  entreprises publiques / privées. Les dons octroyés par FAPA améliorent la capacité de la BAD à être plus actifs dans les phases de préparation des projets, renforçant ainsi la qualité du portefeuille des transactions du secteur privé susceptibles d'être financées. Les ressources peuvent également être utilisées pour promouvoir des programmes novateurs qui appuient notamment  les petites et micro-entreprises et les technologies vertes, y compris la fourniture de capital d'amorçage pour les start-ups, les incubateurs d'entreprises, etc.

Domaines prioritaires / Sous-secteurs

Les domaines thématiques couverts par FAPA sont alignés sur  les trois axes de la Stratégie de développement du secteur privé de la Banque (2013-2017):

  • Investissement et climat des affaires – Soutien aux politiques et aux cadres législatifs et réglementaires (« infrastructures immatérielles ») pour favoriser le développement du secteur privé.
  • L'accès aux infrastructures sociales et économiques - Assistance aux pays membres régionaux pour répondre aux contraintes ciblés et reconnues concernant les  infrastructures physiques nécessaires au développement du secteur privé.  Cette intervention a lieu, en particulier, dans les secteurs du transport, de l'énergie, de l’éducation, ainsi que dans certaines activités participant à  l'amélioration des compétences.
  • Développement des entreprises - Assistance aux pays pour relever les défis au niveau de l'entreprise spécifiques au développement du secteur privé, y compris les pénuries de compétences, les difficultés d'accès au financement, le manque d'échelle et les lacunes de la chaîne de valeur.

Bénéficiaires

Les activités financées par FAPA sont mises en œuvre par la BAD ou par les récipiendaires. Les récipiendaires externes (bénéficiaires de subventions) sont des entités publiques, privées ou mixtes légalement domiciliés en Afrique. Les bénéficiaires finaux sont tous les participants du secteur privé en Afrique.

Résultats et réalisations

  • Au 31 décembre 2013, 54 projets approuvés pour un total de 46,6 millions de dollars EU.
  • La taille moyenne par projet est d'environ 850 000 dollars EU.
  • 48% projets régionaux / sous- régionaux, 38% des projets dans les pays à faible revenu  et 13% des projets dans les pays à revenu intermédiaire.
  • Les activités financées comprennent le soutien à un environnement favorable au développement du secteur privé (20%), le renforcement du secteur financier (25%), le développement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) (40%), la préparation de projets d'infrastructures régionales en partenariats public-privé (12%) et le soutien au commerce (3%).

Administration et structure de gouvernance

Le fonds FAPA dispose d'un secrétariat  et d’un comité technique ayant  une large représentation de l'ensemble de la BAD. Cela garantit l’examen par des experts des propositions de coopération technique et le suivi de la mise en œuvre. Un comité de surveillance des bailleurs approuve tous les projets et examine les progrès et la performance globale du fonds.

Activités principales en 2013

Le total des approbations pour l’année atteignait un montant de 6,4 millions de dollars EU pour huit projets

En juillet 2013, le Comité de surveillance a approuvé la plus importante subvention de FAPA - 3,98 millions de dollars EU – au titre du Programme de la BAD pour les PME en Afrique. Ce don contribuera à renforcer les capacités de quelques 25 institutions financières participantes au programme.  Il  permettra aussi d'étendre les lignes de crédit et l'assistance technique aux PME emprunteuses sélectionnées à travers le continent. Le don permettra de financer l'assistance technique et la formation pour améliorer l'efficacité opérationnelle dans des domaines tels que l'évaluation de crédit et la gestion du risque. Ceci  améliorera  ainsi l'accès au financement et les possibilités de croissance des PME africaines.

Département technique et responsables

Analyste financier principal
Timo Teinila, Tel: (216) 7110 3023

Chargé d’assistance technique en chef
Peter Ide, Tel: (216) 7110 2743

Chargée principale d'assistance technique
Aissatou Ba, Tél:. (216) 7110 3029

Point focal du Département Mobilisation des ressources et financements externes
Shingo Kikuchi, chargé principal de la coopération, Tél: (216) 7110 1714


*
*
*
*
* CAPTCHA
*
 
Tess Tess - Singapore 28/06/2011 02:40
At last! Somenoe who understands! Thanks for posting!
Please select a country

Explorez nos activités

Select a country

Explorez nos
activités