Fonds des énergies durables pour l’Afrique

“Libérer le potentiel d’énergies propres en Afrique au service de la croissance économique et de l’emploi”

Contexte

Le Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA) est un fonds fiduciaire multibailleurs administré par la Banque africaine de développement (BAD) et entériné grâce à un engagement de 60 millions de dollars EU des gouvernements danois et américain. SEFA entend appuyer des projets – de petite et moyenne taille – d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique en Afrique. Dans nombre de pays africains, si de petits projets d’énergies propres/renouvelables sont potentiellement viables au plan commercial, leurs coûts de développement initiaux sont souvent un frein à l’accès aux financements nécessaires. SEFA part du principe qu’une énergie fiable, propre et abordable peut contribuer à fortifier les économies africaines et avoir un impact positif sur les opportunités de création d’emplois à travers le continent.

Description

L’objectif de développement de SEFA est de promouvoir une croissance économique durable des pays africains, qui soit soutenue par le secteur privé et ce, à travers l’utilisation efficace des ressources d’énergies propres inexploitées jusqu’ici. SEFA est conçu pour opérer par le biais de trois guichets de financement : préparation de projets, prise de participation, appui à la mise en place d’un environnement propice.

(i) - Préparation de projets:

Ce guichet fournit des subventions de partage des coûts et une assistance technique pour des développeurs/promoteurs de projets privés, de sorte à faciliter les activités de pré-investissement de projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. Les subventions cibleront les activités de développement, depuis les études de préfaisabilité à la clôture finale de projet, dont le capital total d’investissement est compris entre 30 et 200 millions de dollars EU.

SEFA est structuré pour répondre aux requêtes initiées et instruites par les équipes opérationnelles de la BAD. Toutes les requêtes reçues seront étudiées et évaluées, sur la base de critères d’éligibilité, par le Secrétariat du SEFA, au sein du Département énergie, environnement et changement climatique (ONEC) de la BAD. Pour ce qui concerne d’éventuelles requêtes externes satisfaisant aux critères d’éligibilité et présentant un réel potentiel, le secrétariat du SEFA travaillera avec les autres Départements de la BAD afin d’identifier un chargé de projet qui pilotera l’évaluation et l’instruction de la requête de financement. Cliquez ici pour remplir le questionnaire de demande de financement et ici pour en savoir plus sur les conditions que doivent remplir les demandes d’aide à la préparation de projets.

(ii) - Prise de participations:

Ce guichet de financement entend remédier au manque d’accès aux capitaux de démarrage auquel sont confrontés les projets de petite et moyenne taille, ainsi qu’aux faibles capacités managériales et techniques des petits entrepreneurs et développeurs.

Les capitaux propres de SEFA, combinés à une enveloppe dédiée à l’assistance technique, seront déployés par le Fonds africain des énergies renouvelables (FAER), co-parrainé par SEFA. Le FAER est un fonds d’investissement privé panafricain, axé exclusivement sur de petits et moyens projets indépendants de production d’électricité d’origine solaire, éolienne, hydraulique , issue de la biomasse, obtenue par géothermie, ou à des gisements de gaz non exploités . Les décisions d’investissement sont de la seule responsabilité du gestionnaire du Fonds FAER - Berkeley Energy LLC –, régie par les termes des accords du FAER avec le secrétariat du SEFA. Le gestionnaire a pour rôle d’assurer principalement une supervision générale de la mise en œuvre des financements et de collaborer à l’identification des projets.

(iii) - Un environnement favorable:

Ce guichet accorde des subventions pour appuyer surtout les activités du secteur privé qui permettent de créer et d’améliorer un environnement propice aux investissements du secteur privé dans le domaine des énergies durables en Afrique. Cela inclut les activités de conseil et de mise en œuvre de régimes juridiques, réglementaires et politiques. Ce, afin d’établir des règles claires et de mieux planifier le développement, la mise en place et l’exécution des projets. Les activités de renforcement de capacités pour le secteur public ont pour objectif d’en faire une contrepartie plus fiable et solvable dans les projets et programmes énergétiques. Cette composante n’est pas astreinte à des limites de taille de projet, et inclut des interventions couvrant le hors-réseau, les mini-réseaux et les segments connectés au réseau.

SEFA s’inscrit également dans la droite ligne de l’initiative « Énergie durable pour tous » (SE4ALL), afin d’appuyer les activités de préparation, de planification sectorielle et de renforcement de capacités provenant de la plateforme africaine de SE4ALL hébergée par la BAD. Cela inclue l’appui aux Opportunités à fort impact pour les mini-réseaux verts, comme exemple de forte complémentarité avec les activités de la Banque dans le domaine des connexions au réseau.

________

Contact technique (Secrétariat): João Duarte Cunha - Coordonnateur SEFA Département énergie, environnement et changement climatique - j.cunha@afdb.org

Point focal pour la mobilisation de ressources: Serign Cham - Chargé principal de mobilisation des ressources - s.cham@afdb.org

Please select a country

Explorez nos activités

Selectionner un pays

Explorez nos activités