Foire aux questions

  • Quels types de projets la BAD finance-t-elle à travers son guichet du secteur privé ?

La BAD finance des projets de création, d’expansion, de diversification et/ ou de modernisation de structures de production dans divers secteurs : l’énergie, l’industrie manufacturière, l’agro-industrie, les transports, les infrastructures, les industries extractives, la banque et les finances, ainsi que d’autres industries de service notamment. À ce jour, la plupart des projets du secteur privé sont concentrés dans les services financiers, la production manufacturière et les infrastructures. Les bénéficiaires sont des entreprises privées et des entités publiques éligibles qui n’ont pas besoin de garanties souveraines.

  • Selon la BAD, quels objectifs majeurs doivent viser les projets du secteur privé ?
    • La création d’emplois ;
    • Le transfert de technologies et l’acquisition de compétences et de connaissances spécifiques ;
    • La création de recettes en devises et d’épargne ;
    • La promotion de produits à valeur ajoutée ;
    • Le développement de marchés financiers locaux ;
    • La promotion de l’investissement direct étranger (IDE) dans les pays africains.
  • Quels critères la BAD juge-t-elle importants lorsqu’elle évalue un projet ?
    • L’entreprise qui parraine le projet doit être constituée dans un pays africain ;
    • Le promoteur du projet doit détenir au moins 30 % de la totalité des fonds propres du projet ;
    • Le projet ne doit pas nuire à l’environnement et doit se conformer aux directives de la BAD en la matière, ainsi qu’à la réglementation des différents pays concernés ;
    • Les promoteurs doivent justifier de bons antécédents et de leur capacité financière à réaliser le projet ;
    • Ils doivent prouver leurs compétences en matière de gestion ;
    • Le projet doit être sain financièrement.
  • La BAD soutient-elle des projets de plus petite taille ?
    • La Banque africaine de développement accorde généralement des lignes de crédit à des banques commerciales en vue de leur rétrocession au secteur privé, dans leurs pays respectifs en particulier. Cette stratégie s’inscrit dans la politique générale de la Banque qui vise la promotion des petites et moyennes entreprises (PME). En outre, la BAD apporte sa contribution à des fonds de placement qui œuvrent au développement des PME et au financement de projets d’infrastructure de petite taille.
    • En outre, à travers son guichet du secteur privé, la BAD conçoit des programmes spécifiques pour les PME, qui fournissent une masse critique d’instruments d’assistance technique et financière.

  • Quelles sont les étapes à suivre pour que la BAD examine mon projet ?
    • Rédiger un résumé analytique du projet, comprenant la description du projet, l’identité des promoteurs, l’estimation des coûts, le plan de financement, les principales caractéristiques techniques et environnementales, les indicateurs de faisabilité, le climat des affaires, les perspectives du marché et le plan d’exécution.
    • Si la Banque décide que votre projet répond aux exigences, elle vous demandera de lui présenter une proposition complète, qui inclut une étude de faisabilité, un plan d’entreprise et une étude d’impact sur l’environnement (selon la nature du projet).