Qui sommes-nous

Le Département du secteur privé a pour mission de veiller à ce que le Groupe de la Banque participe au développement du secteur privé dans les pays membres régionaux, via des lignes de crédit, des prises de participation, des garanties et une assistance technique se rapportant au financement de projets et de programmes du secteur privé notamment ceux dédiés aux petites et moyennes entreprises, tout comme aux privatisations. Les taches que le Département planifie, organise et exécute, sont liées à l’identification, à la préparation, à l’évaluation et à la mise en œuvre des projets, ainsi qu’à la gestion du portefeuille. Il réalise également des études sur le climat d’investissement dans les PMR et d’autres enquêtes en rapport avec le secteur privé, afin d’identifier des opportunités d’investissement, et de contribuer à l’instauration d’un cadre propice à l’essor du secteur privé.

Le Département des opérations du secteur privé coordonne ses activités avec les autres départements de la Banque, à travers son bureau d’accueil et ses quatre divisions organisées comme suit :

Le bureau d’accueil du Département du secteur privé

Le bureau d’accueil du Département du secteur privé de la BAD fait en sorte que les activités de son personnel soient en meilleure adéquation avec le processus de planification stratégique du développement du secteur privé dans les PMR :

  • En clarifiant les objectifs et en définissant la stratégie qui permettra de les atteindre ;
  • En développant et en améliorant activement des produits et services afin d’encourager l’esprit d’entreprise et la participation du secteur privé dans des secteurs économiques clés ;
  • En engageant et en établissant activement des partenariats avec des institutions de financement du développement multilatérales et bilatérales, des banques de développement régionales et des institutions financières du secteur privé pour le développement des projets et le cofinancement, les prises fermes et les prêts consortiaux ;
  • En mettant au point des stratégies de commercialisation et en coordonnant les actions visant à promouvoir le rôle du secteur privé sur le marché.

La Division du financement des infrastructures

La Division du financement des infrastructures a un rôle primordial : mettre en œuvre la stratégie du secteur privé en matière de mobilisation des investissements et de prestations de conseil, afin de favoriser le développement des infrastructures et des partenariats public-privé (PPP) sur le continent, à l’échelle régionale et au sein de chaque pays membre régional. La Division apporte son appui direct à des entreprises et à des projets, par le biais d’intermédiaires spécialisés tels que les fonds de capital-investissement et de capital-risque.

Les activités principales de prêt et d'investissement de la Division reposent sur l'identification, la préparation et l'évaluation de programmes et de projets qui comprennent plusieurs éléments : endettement, fonds propres, amélioration des termes du crédit (y compris les garanties) ou une combinaison de ces éléments, dans le but suivant :

  • Apporter un soutien financier à la promotion du développement de l'infrastructure du secteur privé et des PPP sur une base régionale, nationale ou infra-nationale dans les PMR, ce qui comprend les secteurs de la santé et de l'éducation ;
  • Soutenir le développement de l'esprit d'entreprise au niveau local en encourageant la participation d'entrepreneurs locaux à des projets d'infrastructure soutenus par la Banque ;
  • Promouvoir le développement d'entreprises privées concurrentielles, à travers le développement de services d'infrastructure efficaces et abordables ;
  • Appuyer la participation du secteur privé à des programmes visant à améliorer la qualité de la vie des communautés au sein des PMR en accélérant la fourniture de services d'infrastructure améliorés et abordables et l'accès à ces services, notamment l'eau et l'assainissement, l'électricité, les télécommunications, les transports, la santé et l'éducation.

Parmi les activités de la Division non liées aux prêts et à titre de conseiller et de partenaire, figurent les aspects suivants :

  • L'assistance technique au développement et à la préparation de projets identifiés comme prioritaires au niveau régional, national et local, par le biais du NEPAD et/ou par des pays membres individuels ;
  • L'assistance technique et le soutien au développement des capacités en vue de promouvoir la participation du secteur privé international et local à des projets d'infrastructure ;
  • La collaboration avec les départements nationaux et régionaux en vue d'identifier des domaines de dialogue et d'interventions sur les politiques, pour encourager les gouvernements des PMR à faciliter les PPP ;
  • Encourager et bâtir de solides partenariats de développement avec des banques multilatérales, régionales et nationales, des institutions financières du secteur privé et d'autres intervenants clés, dans le but d'appuyer le développement de l'infrastructure et les PPP sur le continent.

L’équipe de la Division du financement de l’infrastructure est constituée de professionnels des investissements aguerris, spécialisés dans la finance, l’ingénierie, la consultation, la définition du contexte des partenariats public-privé (PPP), et affichant plus d’un siècle d’expérience cumulée en matière d’investissement dans les infrastructures.

La Division chargée  des industries et services

Cette Division a pour objectif majeur de faire en sorte que le Groupe de la Banque appuie le développement du secteur privé dans les pays membres régionaux, par le biais de prêts, sous forme de prises de participation, de prêts directs et indirects aux entreprises du secteur privé – principalement celles qui œuvrent dans les produits pétrochimiques, l’extraction minière, le pétrole et le gaz naturel, la manufacture, l’industrie agroalimentaire, la santé et l’éducation.

Le rôle de la Division en Afrique inclut les actions suivantes :

  • Soutenir la croissance économique en aidant les PMR à diversifier leurs économies, à transformer leurs matières premières et à ajouter de la valeur à leurs ressources naturelles.
  • accroître la participation locale en impliquant les provinces, les communautés locales et les PME locales dans le cycle de vie du projet (de la phase préliminaire à la phase post-projet)
  • appliquer des normes exigeantes en matière d'impacts environnementaux et sociaux.
  • aider à mettre en œuvre des normes exigeantes en matière de bonne gouvernance telles que l'EITI (Initiative sur la transparence des industries extractives) et la gestion des recettes ;
  • Assurer les services publics (eau, électricité, connectivité…), la santé et l'éducation aux communautés locales

Le rôle de la Division au sein de la Banque inclut les actions suivantes :

  • apporter des solutions à la concentration du portefeuille de la BAD et aux préoccupations concernant les franchises faibles.
  • offrir aux pays du FAD des possibilités d'accéder aux ressources de la BAD dans le cadre de la stratégie de la Banque vis-à-vis des pays fragiles et en situation post-conflictuelles.
  • promouvoir la diversification des investissements dans divers sous-secteurs.

Instruments/produits fréquemment utilisés :

  • prêts à long terme en devises étrangères et à l'occasion en monnaies locales
  • garanties en devises étrangères et en monnaies locales
  • participation (fonds propres et investissements en quasi fonds propres)
  • syndications

La Division du financement des industries et services est constituée d’une équipe chevronnée de chargés des investissements. Dotés d’une expérience cumulée de plus de cent ans dans le financement des industries et des services, ceux-ci sont spécialisés dans la finance, l’extraction minière, l’agriculture, les ressources naturelles, la santé et l’éducation.

La  division de l’assistance aux opérations

La Division de l’assistance aux opérations a pour mandat de favoriser le développement de secteurs financiers efficaces dans les pays membres régionaux de la Banque. Pour réaliser cet objectif, la division collabore avec les divisions de l’identification et de la gestion du portefeuille afin de soutenir les transactions du secteur privé.

L’équipe de la Division de l’assistance aux opérations de la BAD est composée de spécialistes des finances, d’économistes et de chargés de l’investissement. Pétris d’expérience dans la structuration de projets de transactions financières complexes, ils maitrisent :

  • La syndication commerciale et le cofinancement avec des institutions de financement du développement (IFD) partenaires ;
  • L’atténuation des risques ;
  • L’appui au contrôle de nouvelles entreprises ;
  • Le développement de nouveaux produits ;
  • La modélisation financière et économique pour les projets d’infrastructures, d’industries et de services ;
  • La conception et la définition de résultats, ainsi que l’établissement de rapports.

La division de la gestion du portefeuille

La Division de la gestion du portefeuille a pour tâche principale de gérer le portefeuille non souverain de la Banque (portefeuilles du secteur privé, de projets enclaves, public non souverain et prises de participation dans le secteur public), depuis le premier décaissement d’un projet, jusqu'à son achèvement.

L’équipe de la Division de la gestion du portefeuille de la BAD est constituée d’économistes dotés d’une longue expérience dans l’administration des transactions, la gestion des projets, les arrangements et la gestion des risques.