Activités au Sénégal

Aperçu et éléments clés des interventions

  • La coopération entre le Sénégal et le Groupe de la Banque Africaine de Développement remonte à octobre 1972, avec le financement d’une opération de ligne de crédit.
  • Depuis cette date, la BAD a financé 66 opérations nationales (hors secteur privé) dans tous les secteurs pour un montant d’un peu plus de 733 millions d’UC (soit l’équivalent d’environ 811 millions d’euros ou de 532 milliards de FCFA) dont 73,7% sur guichet FAD, 24.5% sur guichet BAD, 1,5% sur guichet FSN et 0,27% sur guichet FAE.
  • Le secteur des infrastructures a bénéficié de la plus grande part des financements (39,4%) suivi du secteur eau et assainissement (21,4%) et du secteur rural (20,3%).
  • Dans le secteur privé, la BAD a financé à ce jour quatre opérations, pour un montant d’un peu plus de 184.5 millions d’euros. A côté de ces projets nationaux, le Sénégal a également bénéficié d’une quinzaine d’opérations multinationales pour un montant cumulé net d’annulations de plus de 182.6 millions d’UC, essentiellement financées sur le guichet FAD. Une dizaine de ces opérations ont consisté en des études et des appuis institutionnels.
  • Dans le secteur de l’eau et de l’Assainissement, la Banque a financé dans les dernières années  pour le Sénégal deux projets et deux études (FAE) pour un montant total de  57 millions 300 mille UC, soit 30 % du portefeuille. Il s’agit de :
    • Premier sous programme d’approvisionnement en eau potable et assainissement en milieu rural (AEPAR), financement par un prêt FAD pour un montant de 25 millions d’UC ;
    • Deuxième sous programme d’approvisionnement en eau potable et assainissement en milieu rural AEPA, financement par un prêt FAD pour un montant de 30 millions d’UC ;
    • Etude du schéma directeur d’assainissement de Ziguinchor (PADZ), financement par un don FAE, pour un montant de 485 000 Euros ;
    • Appui à la mise en œuvre du plan d’action et de gestion intégrée des ressources en eau (PAGIRE), financement par un don FAE pour un montant de 1 485 000 Euros.
    Le Premier sous-programme d’AEPAR, l’étude du schéma directeur de Ziguinchor et la mise en œuvre du PAGIRE ont été clôturés respectivement en 2010, 2011 et 2012.

La mise en œuvre de ces projets dans le secteur de l’eau et de l’assainissement a permis de mieux prévoir les questions liées au changement climatique, notamment à travers les études réalisées dans le cadre du PAGIRE et le Premier sous-programme d’AEPAR dans son volet suivi des eaux souterraines.

Projets en cours et nouveaux projets

  • Le deuxième sous-programme d’approvisionnement en eau potable et assainissement en milieu rural AEPA,  phase 2 (30 millions d’UC) :) approuvé en février 2009, il se terminera en 2013. Le sous-programme vise à améliorer les conditions sanitaires des populations des régions de Kaffrine, Tambacounda, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor. Il permettra de satisfaire les besoins d’environ 800.000 personnes.
  • Un projet  sur l’Amélioration de la gestion et de la valorisation des boues de vidange dans la ville de Ziguinchor vient d’être approuvé pour un montant de 1 260 000 Euros.
  • L’instruction d’une requête du Gouvernement pour le financement du PSEA (Projet Sectoriel Eau et Assainissement) est en cours à la Banque.

 

Intervenants dans le secteur

  • D’autres bailleurs de fonds interviennent aussi dans le sous secteur de l’eau et de l’assainissement. Il s’agit notamment de l’AFD, de la BEI, de l’UNICEF, de la Coopération technique Belge, de la Coopération Luxembourgeoise, de la Banque Mondiale de l’USAID et de plusieurs ONG.
  • Dans le cadre de l’évolution du secteur de l’eau et de l’assainissement, le Bureau Régional de la BAD (SNFO) participe aux discussions au niveau des groupes thématiques avec les différents acteurs du secteur.

 

Stratégie nationale

 

  • La stratégie de développement du sous secteur de l’eau et de l’assainissement, dans le cadre de l’atteinte des objectifs des Objectifs du Millénaire pour le Développement, repose sur  la mise en œuvre du Programme Eau Potable Assainissement du Millénaire (PEPAM) validé par le Gouvernement et les bailleurs de fonds.

Latest update May 2013

 

Please select a country

Le saviez-vous

Au cours de 2013, la BAD a approuvé des opérations dans le secteur de l'eau et de l’assainissement pour un montant de 356,8 millions d’UC, y compris au titre des fonds spéciaux.

Lire plus

Explorez nos activités

Select a country

Explorez nos
activités