Ebola


En 2014, la Banque africaine de développement a fourni une aide de 223 millions de dollars EU et s’est engagée, mi-avril 2015, à verser 300 millions de dollars EU supplémentaires pour aider les trois pays touchés en Afrique de l’Ouest (Guinée, Libéria et Sierra Leone) à poursuivre la lutte contre l’épidémie d’Ébola et à relancer leurs économies  une fois celle-ci endiguée.

La BAD a aidé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à faire face à la crise en fournissant des médicaments et des équipements essentiels pour lutter contre le virus et en dispensant des formations d’urgence aux personnels de santé locaux. Conjointement, avec l’Union africaine et la CEDEAO, la BAD a également financé le déploiement d’équipes médicales étrangères sur le terrain pour aider à endiguer l’épidémie.

Dans le cadre de ses actions post-Ébola, la Banque prépare deux nouvelles opérations destinées à renforcer les systèmes de santé et à rétablir la disponibilité des services sociaux : (i) la création d’un Centre africain de prévention et de contrôle des maladies (CDC) ; et (ii) la mise en œuvre d’un projet de rétablissement des moyens d’existence post-Ébola (PELREP).