Données de l'IITA

La Banque africaine de développement (BAD) a le plaisir de lancer sa première publication de données de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Cette parution concrétise la volonté de la BAD de faire preuve de transparence et de respecter l’obligation de rendre compte s’agissant de l’utilisation de ses fonds. Les données publiées englobent une vaste gamme d’indicateurs sur les projets des secteurs public et privé, conformément au calendrier d’exécution IITA rendu public fin 2012. Avec cette publication, la BAD est la première banque multilatérale de développement à fournir des éléments d’information sur le secteur privé et des données géocodées précises via l’IITA.

Les données sont publiées dans le “Registre IITA”, sous format XML, un langage informatique. Les données élaborées conformément aux standards IITA devront toutes être converties dans ce format.

Ceci est un exemplaire du fichier de notre organisation au format XML. Vous pouvez accéder aux données IITA depuis chacun de nos pays membres régionaux, via le Registre IITA.

Pourquoi l'IITA?

Entrée en vigueur le 3 février 2013, la nouvelle politique de Diffusion et d’accès à l’information (DAI) du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a pour objectif d’élargir l’accès du public à l’information. Cette politique réaffirme l’engagement du Groupe de la Banque à entreprendre ses activités de développement de façon ouverte et transparente. Elle est fondée sur les principes de bonne gouvernance, notamment la transparence, la responsabilisation et le partage des informations portant sur ses opérations.

La BAD considère que l'IITA est stratégique pour poursuivre la mise en œuvre de sa politique DAI. Au nombre des avantages escomptés au niveau organisationnel, figurent :

  • des données de qualité, centralisées et accessibles à tous ;
  • une organisation plus efficace et axée sur les résultats ;
  • une gestion améliorée des données.

De manière générale, investir pour une information de meilleure qualité, revient à investir pour un meilleur développement. Le principe de transparence vise à responsabiliser les populations sur le terrain, en mettant à leur disposition les informations qui leur sont nécessaires pour le suivi des fonds engagés, obtenir des résultats, et procéder à des examens minutieux et prendre de meilleures décisions. La transparence des informations sur l'aide est fondamentale au regard d’une prise en charge démocratique et d’une responsabilisation. Elle permet aux citoyens et à leurs représentants de suivre les dépenses publiques et, si besoin, de demander des comptes à leurs gouvernements.

Toutefois, les pays en développement éprouvent d’énormes difficultés à obtenir des informations sur l’aide qui soient à jour. Or ils en ont besoin pour planifier et gérer efficacement les ressources. C’est ce à quoi veut répondre l’IITA, en rendant plus accessibles, plus compréhensibles et plus faciles d’usage, les informations concernant les dépenses relatives à l'aide. D’autant, qu’une fois que les donateurs auront fourni des données géographiques  régionales en format IITA standard, la société civile, les décideurs et chercheurs seront en mesure de visualiser la répartition de l'aide au niveau des districts ou des provinces, et d’accéder aux informations sur les sites des projets en cours. Cette cartographie aide à mieux comprendre où va l'aide, tout en s’assurant que les fonds dédiés sont dirigés vers ceux qui en ont le plus besoin.

Qu’est-ce que l'IITA?

L’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA) est une initiative multipartite volontaire, qui vise à améliorer la transparence en matière d’aide, afin de rendre celle-ci plus efficace dans la lutte contre la pauvreté. Elle regroupe des donateurs et des pays en développement, des organisations de la société civile et d'autres experts de l’information en matière d’aide, qui tous partagent les aspirations de la Déclaration d’Accra de l’IITA, originale à accroître la transparence en matière d’aide. La BAD est devenue le 19e signataire de l'IITA, le 14 avril 2011.

L'IITA est une organisation d’envergure mondiale et de pointe, qui propose une norme commune pour la publication d’informations en matière d’aide, basée sur quatre critères : outre la transparence, s’assurer que les données sont disponibles à temps, complètes, accessibles et comparables. Tous d‘importance majeure, ces quatre critères permettent de répertorier l’aide octroyée par les donateurs et de s’assurer qu’elle s’inscrit bien dans la ligne budgétaire du pays bénéficiaire.