Revues sur l’efficacité du développement 2014

RAED- Revue 2014 sur l’efficacité du développement

Chaque année, la Banque africaine de développement (BAD) publie la Revue annuelle sur l’efficacité du développement (RAED),  afin de donner un aperçu de la façon dont la BAD contribue au développement de l’Afrique. Quatrième édition de la série, la RAED 2014 est placée sous la thématique de la transformation de l’Afrique, dans un contexte de croissante plus rapide et d’économies et sociétés de plus en plus complexes. A lire cette Revue, tout porte à croire que la forte croissance économique qu’a connue l’Afrique ces 10 dernières années va se poursuivre dans les années à venir.

La RAED répond à trois questions : quels sont les progrès en matière de développement en Afrique ? Dans quelle mesure la BAD contribue-t-elle au développement de l’Afrique? Et comment la BAD se gère-t-elle pour mieux appuyer le développement de l’Afrique?

L’Afrique, qui compte 9 des 15 économies les plus dynamiques au monde, est en train de devenir un pôle de croissance mondial. Dans la plupart des pays africains, la classe moyenne sera devenue majoritaire d’ici à 2025, et exigera de meilleurs prestations de services et une bonne gestion des ressources publiques. Ce changement, joint à la diversification des économies et à l’amélioration de la gouvernance, annonce une évolution vers des modèles de développement autonomes pour l'Afrique.

La Banque africaine de développement contribue à cette transformation. La Revue démontre combien la Banque joue un rôle important, en aidant l’Afrique à tirer parti de sa croissance soutenue, afin de provoquer une transformation plus profonde de l'économie et de la société. Elle souligne certains résultats clés que le continent a obtenus, grâce aux interventions de la Banque à travers le continent – en matière de développement des infrastructures, d'intégration régionale, de développement du secteur privé, de renforcement des compétences et des technologies, de gouvernance et de responsabilisation, notamment. La RAED examine également la performance du Groupe de la Banque en tant qu'organisation de développement, en pointant les domaines dans lesquels nous avons le mieux réussi et ceux dans lesquels nous devons mieux faire. Ce rapport est la première édition basée sur le nouveau Cadre de mesure des résultats “pour une seule banque” 2013-2016.


Revue sur l’efficacité du développement - Energie édition 2014

L’énergie constitue l’une des exigences les plus essentielles du développement de l’Afrique. Au XXIe siècle, le fait que plus de 620 millions d’Africains vivent toujours sans électricité est préoccupant. Un approvisionnement fiable et abordable en énergie est essentiel à la croissance économique inclusive à grande échelle nécessaire pour faire reculer sensiblement la pauvreté ; en les aidant à prendre en charge leur propre développement, il peut transformer les vies et les moyens de subsistance des Africains.

L’énergie est également un secteur rempli d’opportunités pour l’Afrique. Le continent possède une part importante des sources d’énergie renouvelable mondiales, dont seule une fraction de l’exploitation est en cours de développement. L’Afrique est également en mesure de passer outre les technologies à intensité de carbone et de répondre à la plupart de ses besoins en énergie à venir à partir de sources renouvelables, ce qui la mettrait clairement sur le chemin de la croissance inclusive écologique.

Par conséquent, la Banque africaine de développement a placé l’énergie au cœur de son portefeuille. Au cours des deux dernières décennies, nous avons investi plus de 4,5 milliards d’USD dans le secteur de l’énergie afin de stimuler la capacité de production et l’électrification rurale.

Nous aidons les pays africains à renforcer des secteurs de l’énergie modernes durables sur les plans social, économique et environnemental. Nous appuierons les investissements régionaux

qui relient les systèmes nationaux d’électricité aux pools énergétiques régionaux, afin de permettre le partage d’électricité au-delà des frontières nationales et de promouvoir une planification plus efficace à l’échelle régionale de l’infrastructure énergétique.

En travaillant en étroite collaboration avec ses états membres et ses partenaires internationaux, En travaillant en étroite collaboration avec ses états membres et ses partenaires internationaux, la Banque aidera le continent et son peuple à transformer la vision d’une alimentation électrique fiable, abordable et durable pour tous les Africains en une réalité.