Revue sur l’efficacité du développement - Energie édition 2014

L’énergie constitue l’une des exigences les plus essentielles du développement de l’Afrique. Au XXIe siècle, le fait que plus de 620 millions d’Africains vivent toujours sans électricité est préoccupant. Un approvisionnement fiable et abordable en énergie est essentiel à la croissance économique inclusive à grande échelle nécessaire pour faire reculer sensiblement la pauvreté ; en les aidant à prendre en charge leur propre développement, il peut transformer les vies et les moyens de subsistance des Africains.

L’énergie est également un secteur rempli d’opportunités pour l’Afrique. Le continent possède une part importante des sources d’énergie renouvelable mondiales, dont seule une fraction de l’exploitation est en cours de développement. L’Afrique est également en mesure de passer outre les technologies à intensité de carbone et de répondre à la plupart de ses besoins en énergie à venir à partir de sources renouvelables, ce qui la mettrait clairement sur le chemin de la croissance inclusive écologique.

Par conséquent, la Banque africaine de développement a placé l’énergie au cœur de son portefeuille. Au cours des deux dernières décennies, nous avons investi plus de 4,5 milliards d’USD dans le secteur de l’énergie afin de stimuler la capacité de production et l’électrification rurale.

Nous aidons les pays africains à renforcer des secteurs de l’énergie modernes durables sur les plans social, économique et environnemental. Nous appuierons les investissements régionaux

qui relient les systèmes nationaux d’électricité aux pools énergétiques régionaux, afin de permettre le partage d’électricité au-delà des frontières nationales et de promouvoir une planification plus efficace à l’échelle régionale de l’infrastructure énergétique.

En travaillant en étroite collaboration avec ses états membres et ses partenaires internationaux, En travaillant en étroite collaboration avec ses états membres et ses partenaires internationaux, la Banque aidera le continent et son peuple à transformer la vision d’une alimentation électrique fiable, abordable et durable pour tous les Africains en une réalité.

Telecharger Le Rapport Complet

Telecharger Le Resume Analytique


Niveau 1: Progrès de l’Afrique dans le secteur de l’énergie

Plus de 620 millions d’Africains vivent sans électricité. Cette situation réduit leur qualité de vie et les possibilités liées aux moyens de subsistance. Les entreprises africaines souffrent des coûts élevés de l’énergie et de raccordements peu fiables qui limitent leur compétitivité.

Il est essentiel d’étendre l’accès à une source d’énergie abordable et fiable pour atteindre une croissance inclusive.

Ce chapitre résume les progrès de l’Afrique vers l’accès universel à l’énergie. Il porte sur les taux d’électrification sur le continent, sur le taux d’expansion des réseaux électriques nationaux et des solutions innovantes hors réseau pour les zones reculées, sur l’important potentiel en énergie propre de l’Afrique et sur ce qui est nécessaire pour le développer, sur les mesures d’amélioration de l’efficacité énergétique et de stimulation de la coopération régionale, sur le développement institutionnel dans le secteur et sur l’émergence de nouvelles approches visant à financer l’infrastructure énergétique.

Dans ce chapitre, nous faisons appel aux indicateurs du premier niveau de notre Cadre de mesure des résultats.

Telecharger Le Niveau 1

Telecharger Infographie


Niveau 2: Contribution de la BAD au secteur de l’énergie

Ce chapitre présente la contribution apportée par la Banque aux besoins énergétiques de l’Afrique, examinant les politiques, les stratégies et les investissements qui visent à élargir l’accès à une énergie fiable et abordable. Nous expliquerons comment nos programmes ont évolué au cours des dernières années en se réorientant vers les énergies propres et renouvelables et en mettant l’accent sur l’augmentation de l’efficacité énergétique. Nous décrirons également la manière dont nous avons encouragé la coopération régionale et intensifié les réformes en matière de gouvernance et celles dans le secteur de l’énergie. Enfin, nous présenterons nos efforts en vue d’aider les pays africains à attirer des financements accrus dans le secteur, particulièrement en provenance d’investisseurs du secteur privé.

Afin d’évaluer la contribution de la Banque au secteur énergétique de l’Afrique, nous allons dresser un tableau de nos résultats au niveau des projets. Au niveau 2 de notre Cadre de mesure des résultats en matière d’opération énergétiques, nous disposons de 15 indicateurs qui consolident les résultats des projets de la Banque achevés entre 2009 et 2013 et pour lesquels nous avons des rapports d’achèvement de projet. Nous examinerons également les résultats attendus pour la période 2014–2018 de nos projets en cours, offrant ainsi une analyse sur 10 ans. Pour contribuer à expliquer ces résultats, nous donnerons des exemples des projets mis en œuvre dans le secteur de l’énergie. Enfin, nous examinons certains enseignements tirés des projets énergétiques mis en œuvre.

Telecharger Le Niveau 2

Telecharger Infographie


Niveau 3: Capacité de la Banque à gérer son portefeuille énergétique

Le présent chapitre examine la manière selon laquelle la Banque africaine de développement gère son portefeuille d’opérations dans le secteur énergétique, en s’appuyant sur les 16 indicateurs du niveau 3 de notre Cadre de mesure des résultats. 

Nous évaluons la qualité des conceptions de projet, la production de nouvelles connaissances, l’utilisation de mesures de sauvegarde environnementale et sociale et les progrès accomplis en matière d’égalité des sexes au sein du portefeuille.

Nous vérifions si les projets ont été mis en œuvre de manière efficace et si nous respectons nos engagements en faveur de l’efficacité de l’aide. Nous présentons nos travaux visant à atténuer les émissions à l’aide de sources d’énergie propres et d’économies en matière d’efficacité énergétique, et nous examinons de quelle manière nous améliorons la lutte contre les répercussions du changement climatique à l’échelle de l’ensemble de nos activités.

Telecharger Le Niveau 3

Telecharger Infographie


Niveau 4: Efficacité de la Banque quant au soutien de ses opérations énergétiques

Le niveau 4 de notre Revue sur l’efficacité du développement s’intéresse à la manière dont nous gérons notre organisation afin d’offrir nos projets énergétiques d’une manière efficace et efficiente, à l’aide de huit indicateurs de notre Cadre de mesure des résultats. 

Nous avons indiqué les changements que nous avons apportés à la structure organisationnelle et décrit les nouveaux instruments de financement que nous avons développé dans le but de promouvoir l’investissement dans le secteur. 

Nous avons évalué les progrès accomplis en créant un milieu de travail favorable. Nous nous sommes également intéressés à la localisation des professionnels de l’énergie dans le contexte du programme de décentralisation élargi de la Banque.

Telecharger Le Niveau 4