La Revue sur l’efficacité du développement de l’Ethiopie

La Revue sur l’efficacité du développement de l’Ethiopie 2015 passe en revue les problèmes de développement auxquels l’Ethiopie a été confrontée ces dernières années et évalue la contribution que la Banque apporte à leur résolution. Elle étudie également la mesure dans laquelle nous gérons efficacement nos opérations et notre organisation en Ethiopie.

L’Ethiopie est l’un des pays du monde connaissant la croissance la plus rapide, 10 % en moyenne au cours de la dernière décennie. En dépit d’un accroissement démographique élevé, le revenu par habitant du pays a triplé au cours des huit dernières années. Cette solide performance économique a fourni au Gouvernement éthiopien la plateforme nécessaire à la poursuite de son ambitieux programme de développement national. Au cours des huit dernières années, 2,5 millions de personnes sont sorties de la pauvreté et la proportion d’Ethiopiens vivant en dessous du seuil de pauvreté est tombée à un niveau inférieur à 30 %.

Au cours des 40 dernières années, la BAD a été un fournisseur d’aide important en appui au programme de développement national de l’Ethiopie, avec 118 projets pour une valeur totale de 4 milliards de dollars. Entre 2005 et 2013, nos investissements ont apporté une contribution substantielle pour étendre le réseau routier éthiopien et améliorer les conditions de transport de plus de 7,5 millions de personnes. Dans le domaine de l’électrification, notre contribution a aidé l’Ethiopie à fournir de l’électricité à environ 40 000 personnes. Notre appui dans le secteur de l’eau et de l’assainissement a apporté une contribution notable à l’état de santé des populations, car nous avons atteint notre objectif de fournir des services améliorés d’eau et d’assainissement à 250 000 personnes. Nous avons contribué à l’appui budgétaire en faveur du programme ambitieux de décentralisation des services, permettant de financer les coûts salariaux des enseignants, des travailleurs de la santé et d’autres prestataires de services de première ligne. Nous avons financé de bons projets du secteur privé en Ethiopie, notamment la compagnie aérienne nationale, et fourni des services financiers à de nombreux Ethiopiens qui gèrent des petites et des microentreprises à travers notre programme de microfinance qui a bénéficié à près de 2 millions de personnes.

Ce rapport examine la performance du portefeuille de la Banque en Ethiopie par rapport aux cibles et objectifs fixés dans notre Cadre de mesure des résultats, avec quelques illustrations de projets. Le portefeuille des opérations de la BAD en Ethiopie est d’une santé robuste avec des projets moins nombreux mais de taille plus importante, car la taille moyenne de nos opérations dans le secteur public est 3 fois supérieure à la taille moyenne des opérations en Afrique. En concentrant son portefeuille et en faisant preuve de sélectivité, la BAD est en mesure de faire face aux difficultés de mise en œuvre et de réaliser des niveaux d’impact plus élevés.

La BAD est engagée à appuyer les efforts que déploie l’Ethiopie en vue de réaliser ses objectifs de développement national. Nous continuerons à appuyer l’Ethiopie à combler son déficit d’infrastructure, à poursuivre l’intégration régionale et à soutenir l’agriculture, les services de base et l’environnement des affaires. En tant qu’organisation africaine de développement de premier plan, nous sommes prêts à accompagner l’Ethiopie dans la promotion de cette transformation et dans la réalisation de son ambition de passer au statut de pays à revenu intermédiaire à l’horizon 2025.

Telecharger Le Rapport Complet


Niveau 1: Le développement en Ethiopie

L’Ethiopie est incontestablement l’un des pays les plus performants d’Afrique, avec une économie en croissance rapide et des taux de pauvreté en baisse. Mais elle est aussi confrontée à de graves difficultés de développement national. Au nombre des pays africains les plus vastes et les plus peuplés, l’Ethiopie a des besoins considérables d’infrastructures. La dépendance continue à l’égard de l’agriculture pluviale, face à une pluviométrie de plus en plus variable, crée des problèmes persistants de sécurité alimentaire. Le gouvernement a une vision précise du développement national et pratique une orientation hautement favorable aux pauvres dans le cadre de ses budgets nationaux et investissements publics, mais il lui reste encore du chemin à parcourir pour créer un environnement favorable au développement du secteur privé.

Ce chapitre passe en revue les réalisations récentes de l’Ethiopie dans les cinq domaines identifiés par la Banque, dans sa Stratégie 2013-2022, comme étant indispensables à la croissance inclusive, à savoir l’inclusion sociale, économique, spatiale et politique, et la mise en place d’une économique compétitive.

Telecharger Le Niveau 1


Niveau 2: Contribution de la BAD au développement de l’Ethiopie

Ce chapitre évalue l’aide apportée par la Banque africaine de développement à l’Ethiopie pour lui permettre de réaliser ses objectifs de développement national. L’essentiel de notre investissement a été concentré sur le développement des infrastructures, en vue de fournir aux populations de l’ensemble du pays des routes, de l’énergie, de l’eau et des services d’assainissement. En outre, l’action de la Banque a porté sur le secteur agricole, qui assure les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire de la majorité des Ethiopiens. La Banque a également financé les services de santé et d’éducation ainsi que le développement du secteur privé. Dans ce chapitre, nous examinons la performance des opérations courantes et récentes de la Banque, en les évaluant à l’aune des indicateurs établis par notre Cadre de mesure des résultats pour l’Ethiopie. Nous décrivons également plusieurs de nos projets afin de mettre en évidence certains des aspects les plus innovants de notre action.

Telecharger Le Niveau 2


Niveau 3: Gestion des opérations de la BAD en Ethiopie

Le chapitre 3 examine l’efficacité avec laquelle la BAD gère ses opérations en Ethiopie. Nous évaluons nos progrès dans le renforcement des résultats grâce à la sélection, la conception et la supervision de nos opérations. Nous déterminons dans quelle mesure nous collaborons efficacement avec les pouvoirs publics éthiopiens et d’autres partenaires au développement en vue d’optimiser l’efficience de notre assistance. Nous évaluons également la manière dont nous tirons des enseignements de l’expérience passée en vue d’améliorer continuellement nos opérations. Nous montrons comment nous intégrons l’«inclusivité» à chaque stade du cycle de projet. Nous examinons la manière dont nous veillons à ce que l’égalité des genres et la résilience au changement climatique soient prises en compte pour obtenir un impact plus durable sur le développement. Pour mesurer nos progrès, nous utilisons les 16 indicateurs du Niveau 3 de notre Cadre de mesure des résultats pour l’Ethiopie, ainsi que les «objectifs éloignés» pour 2016. Ces données nous permettent de vérifier notre performance en matière de renforcement des résultats, de réalisation d’opérations efficaces et régulières et de prise en compte systématique des priorités transversales.

Telecharger Le Niveau 3 


Niveau 4: Efficience de la BAD en tant qu’organisation en Ethiopie

Le dernier niveau de notre Cadre de mesure des résultats évalue l’efficacité de la gestion de notre propre organisation en utilisant 14 indicateurs pour noter notre performance. Nous examinons la façon dont nous avons réussi à décentraliser nos opérations et à assurer une présence de haut niveau pour participer à des programmes d’action à l’échelle continentale. Nous examinons également nos résultats en matière de recrutement et d’attribution des postes vacants ainsi que de prise en considération de l’équilibre entre les genres dans les effectifs. Nous évaluons l’efficacité de nos pratiques et processus opérationnels, en mettant plus particulièrement l’accent sur la gestion financière et l’audit.

Telecharger Le Niveau 4