You are here

Cameroun - Projet D'appui au Renforcement de la Gestion des Finances Publiques (Pargefip) - Rapport D’évaluation de Projet - Annexes Techniques

12-Nov-2019

Le Cameroun continue de bénéficier d’une relative stabilité politique. Il est à noter, toutefois, que depuis 2016 les revendications sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest ont fragilisé la situation sécuritaire dans un pays déjà affecté par d’autres poches de fragilité liées notamment aux incursions de la secte Boko-Haram et à l’instabilité à la frontière avec la RCA. En réponse à la crise dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest, le Gouvernement a initié plusieurs actions pour notamment, la promotion du bilinguisme et multiculturalisme. Pour rétablir un cadre de vie propice à l’épanouissement et au développement des communautés de ces régions un plan d’assistance humanitaire d’urgence (12 milliards de FCFA) a été mis en oeuvre. Ce plan vise à fournir une assistance humanitaire d’urgence aux populations affectées, assurer la réinsertion socio-économique des populations, promouvoir la cohésion sociale et le vivre ensemble, et réhabiliter les infrastructures détruites notamment les établissements scolaires. Sur le plan constitutionnel, la mise en oeuvre de la réforme constitutionnelle de 1996 s’est poursuivie en 2013 avec la mise en place du Sénat. Ceci a consacré un Parlement bicaméral, comportant une chambre haute (le Sénat) et une chambre basse (l’Assemblée nationale). La représentativité des femmes dans la sphère politique voisine de 30 % satisfait aux exigences du sommet de Beijing. Le 22 octobre 2018, le Président Paul Biya a été déclaré, par la Cour constitutionnelle, vainqueur de l'élection présidentielle. Il a remporté les élections avec 71,3% des voix pour un septième mandat de sept ans. Des élections législatives et municipales devraient se tenir au courant de 2019.

Related Sections