You are here

2007 AEC - Why doesn’t Regional Integration Improve Income Convergence in Africa?

15-Nov-2007

Les pays africains producteurs de pétrole apparaissent généralement au devant de la scène pour leur instabilité politique, une instabilité souvent liée à la présence de cette ressource. Se basant sur les données relatives à la durée au pouvoir des chefs d’Etat dans 26 pays africains (Afrique du nord et Afrique sub-saharienne) sur la période 1958-2000, soit un total de 101 exercices de pouvoir, notre étude établit que l’instabilité politique ne se manifeste pas au sommet de l’Etat. Le pétrole est source de stabilité du pouvoir politique. Les rentes provenant d’autres produits miniers semblent ne pas avoir le même effet. Une interprétation de ce résultat est que le pétrole requiert des investissements financiers et des moyens de productions technologiques importants. Pour assurer la rentabilité de ces derniers, les investisseurs sont tentés d’apporter leurs soutiens aux gouvernants avec lesquels les contrats ont été négociés, réduisant par ce biais le risque avéré de perte en droits de propriété qui pourrait survenir avec le changement du régime en place. En outre, les tensions sur le marché mondial du pétrole ont des répercussions pratiquement sur tous les habitants de la planète. Le pétrole recèle donc un caractère stratégique dont ne sont pas pourvus les autres produits miniers. La communauté internationale est alors tentée de faire moins de pressions pour le changement du pouvoir en place dans un Etat pétrolier quel que soit le type de régime politique associé

Related Sections