You are here

Africa Economic Brief - Modélisation du choc pétrolier de 2014 dans les pays importateurs de pétrole en Afrique du Nord

06-Oct-2015

Les prix du pétrole Brent ont chuté sous la barre des cinquante dollars américains le baril en janvier 2015 (voir Graphique 1) en raison d’une offre internationale plus importante que prévue2, d’un dollar fort et d’une demande mondiale faible par ticulière ment de la part de la Chine, de la zone Euro et du Japon. Le Fonds Monétaire International (FMI) estime que ce prix ne dépassera pas soixante-dix dollars améri cains au cours de l’année 2015 à condition que l’Organisation des Pays Producteurs de Pétrole (OPEP) ne diminue pas sa production pour faire augmenter les prix (IMF, 2015). Toutefois, la production pourrait diminuer d’elle-même si l’investisse - ment dans l’industrie pétrolière se réduit. À court-terme, le prix du pétrole sera bas, ce qui devrait relancer la demande en pétrole.

Related Sections