You are here

African Statistical Journal Vol. 8 - Highlights of the 4th Quarter 2008 and the 1 st Quarter 2009

28-Sep-2009

Measurement of progress on the development agenda is nowadays of major interest to governments and the international community. Most of the explanations so far given on Africa’s progress on the development agenda revolve around economic development, especially economic growth. The social development, and particularly the evolving demographic and population changes, receives less attention in explaining Africa’s progress, and in the strategies to accelerate its development in the future. This paper explains how demography is important for measuring, assessing, explaining, and identifying policies to accelerate Africa’s progress on the development agenda. At the forefront, there is need to address high fertility and to improve women’s education, so as to make rapid progress on infant, child and maternal mortality, and to enhance gender equality and women status. Moreover, governments and the international community need to recognize the rapidly changing population distribution, and the challenges and opportunities it presents for development in Africa. Particularly, rapid shift of people from rural to urban areas across the continent necessitates new strategies for rural and urban development.


De nos jours, la mesure du progrès à l’agenda du développement connaît un regain d’intérêt pour les gouvernements et la communauté internationale. Jusqu’ici, la plupart des explications données sur le progrès de l’Afrique relatif à l’agenda du développement tournent autour du développement économique, particulièrement la croissance économique. Le développement social, et en particulier le changement démographique et l’évolution de la population, ont suscité moins d’attention dans l’explication du progrès de l’Afrique et dans les stratégies visant à accélérer son développement futur. Cet article explique comment la démographie est importante pour mesurer, évaluer, expliquer, et concevoir des politiques visant à accélérer le progrès de l’Afrique dans l’agenda du développement. Au premier rang, il y a le besoin d’adresser en priorité la fertilité élevée et d’améliorer l’éducation des femmes, afin d’accomplir le progrès rapide sur l’enfant en bas âge, l’enfant et la mortalité maternelle, et améliorer l’égalité de genre et le statut de femmes. D’ailleurs, les gouvernements et la communauté internationale doivent reconnaître la distribution de population qui évolue rapidement, et les défis et les occasions qu’elle présente pour le développement en Afrique. En particulier, le déplacement rapide des personnes de milieu rural aux secteurs urbains à travers le continent rend nécessaire de nouvelles stratégies pour le développement rural et urbain. 

Related Sections